Accueil Société

Bénin : Un policier décède dans un accident de circulation à Sèmè-Podji

Bénin : Un policier décède dans un accident de circulation à Sèmè-Podji | Benin Times

La semaine écoulée a été marquée par une série d’accidents de circulation. Cela est dû à l’intolérance et l’incivisme sur nos routes. Hier, lundi 16 septembre, un agent de police est passé de vie à trépas dans un accident de circulation à Sèmè-Podji.

Un élément de la police républicaine est décédé ce lundi dans un accident de circulation à Sèmè-Podji ce lundi 16 septembre 2019. Selon l’information rapportée par « 24haubénin », le policier roulait sur sa moto quand subitement par une mauvaise manœuvre, un conducteur d’un véhicule de marque Volvo l’a violemment heurté. La victime de l’accident et l’auteur se dirigeaient tous dans le sens du pont péage d’Ekpè. Mais, du coup sans prendre un minimum de prudence, le conducteur du véhicule a changé d’itinéraire.

Lire aussi  Sorcellerie et charlatanisme : Impacts négatifs sur le développement

En faisant cette fausse manœuvre, il percuta violemment l’agent de police qui entra dans le coma après avoir chuté. Amené à la clinique Abbe Gilbert Dagnon de Sèmè-Podji, il mourut quelques instants après. Après l’accident, le conducteur du véhicule a pris la clé des champs. Il a été rattrapé par les éléments de la police républicaine quelques moments après.

Désormais, ses collègues, proches, parents et amis ne peuvent plus parler de ce policier au présent. Il faut rappeler qu’il y a Sèmè-Podji, un projet de construction d’un port pétrolier dans le cadre du projet dénommé « Epine dorsale de développement intégré de l’économie béninoise ». « Ce projet d’envergure est constitué de plusieurs volets dont la construction du port de Sèmè-Podji. Les objectifs visés sont, entre autres, de répondre plus efficacement aux exigences d’une augmentation globale des besoins en matière de transit de marchandises d’une part, et d’assurer une complémentarité avec le port de Cotonou d’autre part.

Le projet sera entièrement financé par la Pic Network et sa filiale Pic International SA. Au regard des investissements importants à réaliser, et des retombées attendues au profit de l’économie nationale, l’État a décidé d’accompagner la réalisation de ce projet structurant dans le cadre d’un partenariat public-privé « . En attendant que ce projet de construction ne soit une réalité pour le bien des populations, il urge de redoubler d’efforts dans la sensibilisation des usagers de la route et passer également à la répression des indélicats.

Commentaires Facebook