Accueil Société

Bénin : Un militaire tire imprudemment sur deux élèves à Missèbo

3

Deux élèves ont été grièvement blessées hier mardi 03 septembre 2017 aux alentours du lycée Coulibaly à Cotonou. L’un a reçu une balle à la jambe et l’autre a eu la mâchoire trouée.  Ceci fait suite à une bavure militaire causée par une mauvaise manipulation d’une AKM par un militaire en poste devant une banque de la place.

Retour sur les faits…

Selon nos recoupements, un véhicule d’une société de convoyage de fonds s’était introduit hier dans le marché pour, comme d’habitude, effectuer une opération avec une banque de la place. Au départ du véhicule, le militaire en question a pris la peine d’exhorter les usagers au respect du périmètre de sécurité de la banque dont il assure la sécurité.

C’est ainsi que pour flanquer la trouille aux usagers indélicats, le militaire s’est mis à chambrer son AKM tout en prenant soin d’orienter son arme vers le sol. Mais contre toute attente, survint une mauvaise manipulation et la balle a finalement atteint deux élèves, l’un à la Jambe et l’autre à la mâchoire.

Les explications du général Nazaire Hounnonkpè…

Suite à ce drame qui s’est choisie des victimes innocentes, le général Nazaire Hounnonkpè est revenu sur les contours de la décision du gouvernement de faire garder les banques par les hommes armées. Il s’agit selon lui  d’une décision alternative du chef de l’Etat pour pallier le sous-effectif des forces de sécurité publique au nombre desquelles, la police, la gendarmerie et toutes les forces qui sont habilitées à assurer la sécurité du Bénin. Pour lui, cette situation ne sera définitive car les choses vont se normaliser dans les tous prochains jours.

En attendant la solution du gouvernement  sur cette situation dommageable et regrettable, on est tenté de demander s’il ne serait pas mieux de garder les militaires qui n’ont aucune expérience en matière de sécurité intérieure dans les casernes au profit de ceux qui savent au moins manipuler les armes ?

 Source : Benin Web TV
Commentaires Facebook

3 COMMENTAIRES

  1. C’est vraiment regrettable de voir des innocents souffrir de cette bavure.
    Nous présentons toutes nos compassions aux deux élevés blessés.
    Nous leur souhaitons un prompt rétablissement.
    C’est le moment de penser réellement à la sécurité de notre population et redéfinir notre politique de sécurité intérieure surtout d’orienter nos efforts sur la formation de ceux qui sont responsabilisés pour assurer la sécurité des lieux sensibles comme les banques et les escortes de fonds.
    Nous partageons l’avis de l’Inspecteur Général de Brigade Nazaire HOUNNONKPE et nous regrettons les bavures qui se produisent par la faute de notre politique de sécurité intérieure.

  2. Il ne s’agit pas de politique mais bien un fait révélateur de l’état de nos forces voir peut être du matériel, profitons de cette occasion pour faire un point et sur le niveau technique et sur l’état du matériel de nos forces de défense.

  3. Pourquoi il faut toujours tordre le coup à la vérité, celui qui a fait la rédaction n’a rien dit de vrai concernant ma bavure qui a eu lieu en face du lycée Coulibaly, les deux enfants étaient bel et bien derrière les barres de sécurité donc hors de rayon sécuritaire. ils marchandaient avec un vendeur de chargeur quand l’élément de force navale en piqué là a commencé à leur crier là dessus,c’est dans cette excitation qu’il est allé vers les enfants et a commencé à les taper avec son centuron, et comment cela ne suffisait pas il est reparti dans la salle de garde chercher son AKM ,chargé et allumé sur les enfants alors ne nous parler pas de mauvaise manipulation, son acte a été bien prémédité, alors il faut apprendre à punir au dossier ces gens indélicats,et aussi il faut apprendre à dire exactement comment les faits se présentent pour ne pas frustrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here