Accueil Société

Bénin – Tension à Tchaourou : en bras de fer avec les policiers, la population fait appel à la divinité « Oro » ce mardi soir

Bénin - Tension à Tchaourou : en bras de fer avec les policiers, la population fait appel à la divinité
Bénin - Tension à Tchaourou en bras de fer avec les policiers, la population fait appel à la divinité Oro ce mardi soir

La situation devient très tendue entre populations et policiers à Tchaourou dans la nuit de ce mardi 11 juin. Et pour s’imposer, les populations n’ont pas hésité à faire sortir la divinité « Oro » pour combattre les forces de l’ordre.

C’est désormais passé du côté obscure, cet affrontement entre policiers et populations de Tchaourou, indique une source de Banouto ce mardi soir. Après une démonstration lundi dernier, la population est passée à la vitesse supérieure pour plier les policiers déployés dans la ville. En effet, indique la source du même média, la population serait en train de manifester sa colère contre l’arrestation des manifestants arrêtés le 28 avril, qui sont considérés comme les meneurs des mouvements.

Lire aussi  Bénin : Modeste Toboula évacué d'urgence au Maroc

« Les choses sont compliquées ici, ce soir il y a même eu échange de tirs avec deux blessés », a témoigné une source à Banouto depuis Tchaourou. Et comme il faisait très tard déjà, puisque cela se passe dans les environs de 23 heures, la population a déployé le vaudou Oro pour mener la lutte avec eux. « Les Oro sont sortis, ils circulent en ville actuellement », signale un témoin selon les informations du site béninois. Dans ce cas-ci, la lutte serait également dans le but d’obtenir la libération des personnes arrêtées lors des manifestants du dimanche au lundi à Tchaourou.

Signalons que Banouto rapporte qu’il y a eu des blessés et aussi d’incendie dans une maison à Tchaourou centre qui a transformé deux véhicules en cendre. La ville de l’ancien président de la République du Bénin et président du parti de l’opposition FCDE, Boni Yayi, est donc, actuellement sous haute tension. Faut rappeler que les derniers affrontements entre policiers et populations au Bénin, ont fait non seulement des blessés et des prisonniers, mais également des morts dans le rang de la population qui s’en souvient comme si c’était hier.

Commentaires Facebook