Accueil Société

Bénin/Société Une rencontre pour vulgariser les textes fondamentaux du CNDS

Bénin/Société  Une rencontre pour vulgariser les textes fondamentaux du CNDS | Benin Times
Bénin/Société Une rencontre pour vulgariser les textes fondamentaux du CNDS

Bénin/Société

Une rencontre pour vulgariser les textes fondamentaux du CNDS

Dios CHACHA

Sous la houlette de Bernard HOUNNONVI, une délégation du Conseil National du Dialogue Social (CNDS) du Bénin, a vulgarisé, ce mercredi 17 juillet 2019, à la salle de conférence de la mairie de Cotonou, le recueil des textes fondamentaux du CNDS. C’était en présence de plusieurs agents de la mairie, des représentants des différentes confédérations syndicales exerçant dans le département du littoral.

À l’entame de la séance, Bernard HOUNNONVI a d’abord salué la ponctualité des participants avant de les inviter à s’approprier le contenu des textes du Conseil National du Dialogue Social (CNDS). Pour lui, c’est une opportunité pour les uns et les autres d’en apprendre sur cette institution et d’enrichir leurs connaissances à propos.

Le chef de la délégation a confié que le CNDS  est ‘’un cadre’’ du dialogue social qui permet au gouvernement, aux employeurs et aux travailleurs de s’asseoir autour d’une même table afin de discuter pour la paix sociale.

Lire aussi  Eglise protestante méthodiste du Bénin : enfin une équipe dirigeante unifiée après 20 ans de crise

Au cours de la rencontre, les participants ont été informés sur les dispositions générales de la charte du dialogue social, son objet et son champ d’application. “Cette charte a entre autres pour objet de renforcer le processus démocratique au Bénin et la bonne gouvernance de l’administration publique nationale en vue du maintien de la paix sociale ainsi que de l’unité nationale, de promouvoir les relations professionnelles dans les services, dans les entreprises et établissements”. A fait savoir le représentant du CNDS.

‘’Avec comme principes fondamentaux la liberté syndicale, d’opinion et d’expression individuelle ou collective ; cette charte a pour parties prenantes l’Etat (employeur public), le conseil national de patronat du Bénin et les organisations syndicales des travailleurs signataires’’, a indiqué le chef de la délégation.

Lire aussi  Le président des chasseurs de Tchaourou sur Frissons Radio : « Ce que nous demandons, c’est de ne plus venir prendre quelqu’un par surprise… »

« La mise en œuvre de ces principes fondamentaux, est déterminée par les engagements réciproques des parties prenantes », a laissé entendre ce dernier à l’assistance.

Au cours de ses échanges, plusieurs problèmes ont été posés notamment celui relatif aux avancements des salaires.

Suite à cela, les membres de la délégation ont tenté d’éclairer la lanterne des participants. À en croire, le chef de file, l’idéal, c’est la recherche du consensus au sein des travailleurs, des employeurs et du gouvernement pour une meilleure résolution de ces problèmes de manière pacifique.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Pharaons ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook