Accueil Société

Bénin : Les rois se contredisent sur le sujet de la fermeture des frontières du Nigeria

Bénin : Les rois se contredisent sur le sujet de la fermeture des frontières du Nigeria | Benin Times
Bénin: Les rois du Bénin se contredisent sur le sujet de la fermeture des frontières du Nigéria

Le Haut conseil des rois du Bénin par l’entremise de sa majesté, Latchè Hôlou Guidimandjègbè Agbanchecon, s’est prononcé sur la fermeture des frontières. Ce qui est bien sûr, normal. Mais, le message qu’il porte manque de cohérence pour convaincre selon certains.

À travers leur sortie médiatique, les rois du Bénin se prononçant sur des situations préoccupantes, continuent d’adopter des positions assez problématiques. Déjà près d’un mois de calvaire des Béninois dû à la fermeture des frontières terrestres du Nigeria. Le roi d’Avrankou, au nom du haut conseil des rois du Bénin, a rendu public un message alambiqué. D’abord, il consacre la quintessence de son temps à accuser les leaders d’opposition.

Selon le roi, ce sont les fils du Bénin qui aspirent diriger le pays demain qui rendent difficiles les négociations en cours avec le voisin de l’Est. Sûr de sa thèse, il les invite à renoncer à leurs actes. Mais, le roi aurait oublié que le Bénin n’est pas leur seul État frappé par les mesures de l’administration douanière nigériane en vue de lutter contre la contrebande. Les frontières du Nigeria sont également fermées au Niger, au Burkina-Faso, ou même le Togo.

Lire aussi  Deux braqueurs condamnés à perpétuité au Bénin

Il importe aux rois du Bénin de bien se renseigner avant de faire des déballages qui consistent à accuser l’opposition d’être responsable de la situation des frontières nigérianes. Situation qui ne concerne pas uniquement le Bénin. L’opposition serait-elle si puissante pour changer la politique économique nigériane sur d’autres pays comme le Niger, le Burkina-Faso ? Mais, une contradiction naît lorsque même les rois du Bénin exhortent dans le même temps, le chef de l’État et son gouvernement à prendre en compte les conditions posées par le Nigeria en vue de résorber la crise.

Lire aussi  Bénin: Kassa Mampo dénonce la violation flagrante des lois sous le régime Talon

Comment après avoir clamé que c’est l’opposition béninoise qui rend difficiles les négociations en cours pour l’ouverture des frontières, les rois du Bénin exhortent le chef de l’État et son gouvernement à prendre en compte les conditions fixées par le Nigeria en vue du dégel de la crise ? C’est plutôt leur exhortation à l’État béninois qu’il faudrait considérer pour le bonheur des populations.

Commentaires Facebook