Accueil Société

Bénin : « le numéro vert de la police républicaine ne marche plus », la voix des consommateurs

Bénin :
Bénin:"le numéro vert de la police républicaine ne marche plus", la voix des consommateurs

Robin Accrombessi, Président de l’ong la voix des consommateurs se réjouit de la mise à disposition au ministère de santé sur sa page Facebook. Par contre, il en profite pour dénoncer un certain dysfonctionnement constaté sur les lignes de la police républicaine.

Le président de l’ong la voix des consommateurs manifeste sa joie face à la mise sur pied d’un numéro vert au ministère de la santé pour recueillir les plaintes des patients mais également leurs dénonciations. Toutefois, il s’inquiète et se demande pendant combien de temps ce numéro allait rester disponible pour le bonheur des populations. En effet, « le numéro whatsapp de la Police : 64 00 46 46 et le 166 ne marchent plus » déplore M. Robin Accrombessi, Président de l’ong Voix des consommateurs. La voix des consommateurs souhaite vivement que le numéro vert du ministère de la santé marche toujours et non de façon temporaire.

Lire aussi  CPI : Laurent Gbagbo et Blé Goudé reçoivent une mauvaise nouvelle

Le numéro vert du ministère de la santé disponible sur toute l’étendue du territoire national est le 91 44 44 44. Ce numéro permettra aux patients de faire entendre leur voix au sujet de ce qu’ils ont vécu de mal dans les hôpitaux publics. En toute quiétude, les plaintes et dénonciations pourront donc être déposés. Mais ne serait-il pas aussi bien qu’en dehors des hôpitaux publics, que ce numéro vert puisse servir également à faire connaître les cas de centres de santé (cabinets médicaux) clandestins à Abomey-Calavi, à Bohicon, à Adjohoun, à Parakou, à Sakété, etc. Car, ces centres de santé clandestins continuent d’arracher des vies des populations dans les villes et villages du Bénin à l’abri des regards des autorités en charge de la santé publique, les populations dans les villes et villages du Bénin.

Lire aussi  LYDIA BOUCHARD DE RÉVOLUTION EST À NOUVEAU MAMAN ET PARTAGE DE SUBLIMES PHOTOS

Ou peut-être pourquoi ne pas mettre en place un autre numéro privé pour accueillir les plaintes et dénonciations des patients victimes d’inconduites ou autres dans les centres de santé privés ? Cela y va du bonheur de toute la population béninoise et de la croissance de notre pays.

Commentaires Facebook