Home Société Bénin : le licenciement des employés de Soleil FM a été validé

Bénin : le licenciement des employés de Soleil FM a été validé

Bénin : le licenciement des employés de Soleil FM a été validé | Benin Times
benintimes-benin-le-licenciement-des-employes-de-soleil-fm-a-ete-valide-01

Après la fermeture de la radio un peu avant la nouvelle année, il a été confirmé actuellement que les employés de la radio sont officiellement au chômage. Selon les informations, leur licenciement est dû au prolongement de la fermeture de la radio.

Selon le média “Bénin web TV”, la radio Soleil FM a décidé de mettre les clés sous la porte et ce, de façon définitive. Cette fermeture fait suite à la décision de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAC), de suspendre les activités de ladite radio. Une note de licenciement a été adressée à cet effet à chaque employé.

Lire aussi  UAC- Bénin: qu’est ce qui divise le recteur Brice Sinsin et le professeur Thierry Alavo ?

Dans la lettre de licenciement des employés, il a été notifié que la suspension des activités de la radio « au regard de l’actualité nationale récent risque de perdurer …et impactera à coup sûr l’équilibre financier de l’entreprise».

Ainsi, pour respecter les lois de licenciement en vigueur et éviter de nombreux problèmes, il a évidemment payé les droits des licenciés et leurs salaires du mois en cours.

Rappelons que cette décision de suspension a été prise par la HAAC le 17 décembre 2019, en raison du non-renouvellement de licence de la radio. Leur défense, les responsables de la radio ont brandi les documents montrant leurs démarches afin d’obtenir leur renouvellement.

Lire aussi  Le Bénin interdit l’importation de marchandises par voie terrestre

Ceci a été félicité par le secrétaire général de la HAAC qui avait accusé réception de la demande. Cependant, au dernier moment, ce dernier a exigé que ça soit le promoteur de la radio Sébastien Adjavon, lui-même qui vienne signer les documents.

Malheureusement en exil politique depuis deux ans, il a demandé procuration en l’honneur de son directeur. Mais ceci n’est pas passé auprès de la HAAC qui souhaite absolument que ce dernier se présente. C’est dans cet élan que la radio a été interpellée afin de suspendre ses activités.

Commentaires Facebook