Home Société Bénin : L’avis de Patrice Talon sur le cas de Prudence Amoussou...

Bénin : L’avis de Patrice Talon sur le cas de Prudence Amoussou l’une des victimes des violences post-électorales

Bénin : L'avis de Patrice Talon sur le cas de Prudence Amoussou l'une des victimes des violences post-électorales | Benin Times
benintimes-benin-l-avis-de-patrice-talon-sur-le-cas-de-prudence-amoussou-l-une-des-victimes-des-violences-post-electorales-01

Au cours de son interview pour les deux médias français, Patrice Talon s’est prononcé sur le cas de Prudence Amoussou, l’une des victimes des violences post-électorales. Le chef de l’État qui a reconnu les morts générés par ces violences, trouve le cas de cette dame émouvant.

Le jeudi 07 novembre, le président Patrice Talon dans son entretien accordé à RFI et France 24 reconnaît qu’il a eu 04 morts lors des violentes manifestations liées aux élections législatives du 28 avril 2019. Il est revenu sur le cas de la victime Prudence Vioutou Amoussou et trouve cette situation émouvante. Rappelons que ce seul cas a donné suite à plusieurs problématiques sur les réseaux sociaux.

Lire aussi  Les opération de dégagement des espaces publics se poursuivent

Aussi, l’affaire a été prise personnellement par Amnesty International qui a défendu longuement son cas. Selon le président Patrice Talon, le cas de la dame est émouvant mais ne saurait être dissocié des autres cas. « Bien que ce soit regrettable, il n’est pas de ma responsabilité de dire que cette victime qui est certes émouvante, suffit pour cristalliser toute l’attention éternellement », a-t-il affirmé. Amnesty International atteste que la mère de famille est décédée suite à une balle qu’elle a reçue dans le dos.

Mais le chef de l’État affirme avoir reçu les conclusions des enquêtes. Il émet des hypothèses sur les vraies causes du drame. « Est-ce que ce n’est pas par bavure que c’est arrivé ? Est-ce que la riposte n’a pas été mal adressée ? Il faut pouvoir identifier par qui cette riposte s’est faite, comment elle était adressée pour que quelqu’un soit abattu ? », se questionne-t-il.

Lire aussi  Barça : Rakitic parle de ses problèmes et aborde le cas Messi

Une pétition a été lancée par Amnesty International, demandant aux autorités béninoises de s’assurer que justice soit rendue pour la mort de Prudence Amoussou et des autres personnes tuées dans le contexte des manifestations.

Commentaires Facebook