Accueil Société

Bénin: la Police annonce la saisie de plus de 17 000 kilos de produits prohibés

Au cours de son traditionnel point de presse ce jeudi 7 mars 2019, la police républicaine a porté à la connaissance des hommes de média le point des opérations menées ces derniers jours. Entre autres, la saisie de plusieurs kilogrammes de produits prohibés.

pascal-odeloui-police-republicaine Le contrôleur général de police Pascal Odéloui

La police républicaine est décidée à en finir avec l’importation des produits prohibés sur le territoire béninois. Plus de 17.000 kilogrammes de Tramadol et autres produits ont été découverts le mardi 26 février 2019  par une unité mixte de contrôle des conteneurs. Lors du point de presse de ce jeudi 7 mars 2019, le contrôleur général de police Pascal Odéloui, a indiqué que le conteneur en question était en transit et était supposé contenir des médicaments. Mais « la fouille minutieuse de celui-ci a abouti à la découverte et à la saisie de 655 cartons, soit 17024 kg de produits prohibés » a-t-affirmé. Il s’agit de 230 cartons de Relity extra, de 125 cartons de Tramadol 120 mg et 236 cartons de Tramadol de 225 mg. A cette occasion, le porte-parole de la Police Républicaine a rappelé que le corps qu’il représente « est résolument engagé dans la lute contre toutes les formes de criminalités organisée notamment celle en rapport avec le trafic de la drogue ».

Il a été aussi présenté à la presse lors de cette sortie médiatique, 32.400 cartouches de calibre 12 et trois fusils de chasse saisis par les éléments de la police républicaine à Bétérou dans un véhicule de contrebande et après enquête. Selon Pascal Odéloui, les investigations sont toujours en cours pour démanteler les autres membres du réseau. Se référant au communiqué du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, il a invité les individus détenteurs d’arme à feu, qu’elles soient de fabrication artisanale  ou non sans autorisation, à les déposer dans un commissariat de la police Républicaine au plus tard le vendredi 29 mars 2019.

Par ailleurs, le porte-parole de la police républicaine à apporté une clarification à tout ce qui se dit sur les réseaux sociaux concernant une opération d’interpellation de faux policiers qui en profitent pour braquer. A cet effet, il a appelé la population à la vigilance. Selon lui, toute interpellation de la police républicaine doit se faire dans les règles de l’art. Il a exhorté à constater lors de l’interpellation, «  la présence de badge patronymique visible et lisible, une équipe de deux policiers, de même que l’unité d’appartenance et l’objet d’interpellation », sans quoi il prie tout citoyen concerné d’alerter la police au 166.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Banouto ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook