Accueil Société

Bénin : la cstb marque son opposition à la rencontre de négociation de demain

2

Convoquées pour le mardi 13 Mars 2018 par le gouvernement pour la poursuite des négociations entre les centrales et confédérations syndicales et le gouvernement, la confédération syndicale des travailleurs du Bénin (cstb) n’entend pas participer aux débats tant que les salaires défalqués aux travailleurs ne soient restitués par le gouvernement.

A en croire Kassa Mampo, il n’est pas question pour la confédération syndicale des travailleurs du Bénin (cstb) de se soumettre à une nouvelle ruse du gouvernement. Pour le secrétaire général de la cstb, sa confédération syndicale ne sera pas à la table de négociation. Elle (la cstb ) se rendra à l’INFOSEC comme convenu mais juste pour notifier à la délégation gouvernementale que la restitution des fonds défalqués doit précéder toutes discussions. Nagnimi Kassa Mampo félicite tous les travailleurs affiliés à sa confédération pour leur fidélité dans la lutte et les invite à maintenir le cap jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications. Lire ci-dessous la déclaration de la cstb.

Déclaration de la cstb:

Après le report par le gouvernement de la séance de négociations du jeudi 08 mars passé, une nouvelle invitation est parvenue aux confédérations syndicales pour le mardi 13 mars 2018 à 10heures à l’INFOSEC de cotonou. A cet effet ,la CSTB réaffirme clairement sa position qui est: Sans la rétrocession des defalcations à tous les travailleurs ,victimes de tous les secteurs ,pas de négociations. C’est cette position que la délégation de la CSTB ira signifier à la délégation gouvernementale le mardi ,13 mars 2018 à l’INFOSEC.La CSTB dénonce tous les actes criminels du gouvernement contre les travailleurs qu’elle félicite pour la poursuite des luttes jusqu’à satisfaction de nos revendications.

Fait à Cotonou le 11 mars 2018

Le Secrétaire Général Confédéral

Nagnini KASSA MAMPO

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin WEB TV ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

  1. Je félicite la cstb et tous les autres centrales syndicales pour le combat de la liberté des droits de l’homme et surtout le respect de notre constitution

  2. Nous citoyens Beninois ne peuvent pas comprendre que le gouvernement de la ruse et de la rage ne peut pas respecter notre constitution dans tous ses articles c’est désagréable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here