Accueil Société

Bénin : Deux structures illégales de collecte d’épargne font des malheureux dans le nord

Bénin : Deux structures illégales de collecte d’épargne font des malheureux dans le nord | Benin Times
Bénin Deux structures illégales de collecte d’épargne font des malheureux dans le nord

Pendant que le CRIET (Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme), se bat contre des promoteurs de structures illégales d’épargnes, les habitants de Djougou et Parakou se font anarquer pour la fête de Tabaski.

La fête de Tabaski du 11 août 2019, censée être un moment de joie et de convivialité, fut un moment de détresse pour certains musulmans. Selon les faits recueillis par la radio nationale, elles ont été attirées par les promesses mielleuses de ces faux promoteurs et ont épargné dans les structures illégales.

Lire aussi  Bénin - Crise électorale : le PCB et les FCBE font 7 mises au point

En effet, ces structures ont promis des moutons, des sacs de riz et autres vivres à leurs clients qui constatent la disparition de tout le personnel à quelque jour de la fête. « Avant-hier nous sommes venus ici et ils ont dit que c’est à cinq jours de la fête qu’on donne le mouton. Les cinq jours sont passés. Nous sommes venus les manquer » relate dame Lekiya à la radio, une victime de la structure « solidarité, partage et paix » de Parakou.

Le même scénario, s’est produit avec la structure « secours pour la paix et la prospérité (Spp-Bénin) » de Djougou qui est une nouvelle structure datant de 2019. Comme la précédente, cette  structure avait proposé une tontine de Tabaski mais à quelque jour de la fête, tout le personnel a disparu. Une fois sur les lieux, les victimes n’ont trouvé que le gardien qui semble bleu dans l’histoire selon les faits relatés par la radio.

Lire aussi  Le centre du courrier hybride de la Poste du Bénin désormais opérationnel

« Les salaires ne sont pas bien payés (…) Les clients aussi viennent revendiquer leur argent. On les appelle en vain » a confié le gardien.

Commentaires Facebook