Accueil Société

Bénin-Bac 2019: 100.017 candidats à l’assaut des épreuves écrites, ce jour

Bénin-Bac 2019: 100.017 candidats à l’assaut des épreuves écrites, ce jour | Benin Times
Baccalauréat 2019: 100.017 candidats à l’assaut des épreuves écrites, ce jour

La ministre Attanasso

L’examen du Baccalauréat session unique de Juin 2019 démarre ce jour, mercredi 19 juin 2019, sur toute l’étendue du territoire national et dans les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).

Au Bénin, ils sont au total 100.017 candidats dont 33.952 filles, contre 106.499 candidats en 2018, à tenter d’arracher leur premier diplôme universitaire. Un effectif en baisse de 6,08% comparativement à l’année dernière, à en croire le Directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da-Silva. Selon son développement, plusieurs changements sont intervenus cette année, dans le déroulement du Baccalauréat session unique de juin 2019, notamment la création de nouveaux centres de composition. « Le Bac 2019 va regrouper un nombre assez important de candidats. Nous avons trois nouveaux centres qui ont été créés. Il s’agit du Ceg Athiémé, le Ceg Akpro-Missérété et le Ceg Les Pharaons. Nous avons en tout, 10 centres de correction qui fédèrent tous les centres de composition du Bac », a expliqué le Directeur de l’Office du baccalauréat, avant d’annoncer les dispositions prises par la structure pour se rapprocher des centres de composition. « Dans les centres de composition, la Dob sera délocalisée. Il y aura la réception des copies, le secrétariat sur les copies, la correction des copies, la délibération et la proclamation des résultats. Toutes les cantines sont déjà en bonne position », a-t-il ajouté. Par ailleurs, le Dob, Alphonse da-Silva a également fait part de la délocalisation du centre de composition de Tchaourou, pour assurer la sécurité des candidats. « Le seul centre que nous avons choisi délocaliser pour raison de sécurité, dans l’intérêt des candidats, c’est le centre de Tchaourou. Nous sommes en communication avec les autorités locales pour que tout se passe très bien », a-t-il dit.

« Nous voulons des mentions Très-bien »

A la veille de la composition de cet examen national et sous régional, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso, n’a pas manqué de mots pour requinquer le moral des candidats à cet examen et les convier surtout à faire honneur aux efforts consentis dans le système éducatif pour l’amélioration d’un enseignement de qualité. « Vous êtes à présent prêts et prêtes pour affronter et réussir les épreuves écrites de la session normale. Prenez vos dispositions pour être prêts sur le plan moral, matériel et sanitaire. C’est dans la perspective d’un baccalauréat réussi, cette année, que je vous souhaite pour vous, de bonnes mentions, surtout des mentions très-bien », a-t-elle souhaité. Marie-Odile Attanasso a également rendu hommage aux syndicats d’enseignants pour leur sens de responsabilité ayant conduit à l’apaisement de l’année scolaire 2018-2019. Les mêmes hommages sont aussi allés à l’endroit des enseignants qui, selon la Ministre, ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour assurer leur formation et les apprêter à affronter cet examen. Durant trois jours, les candidats à l’examen du Baccalauréat, répartis dans 142 centres de composition, seront soumis durant trois jours aux épreuves écrites du Baccalauréat. Rappelons que le lancement de cet examen se fera ce jour, au centre de composition du Ceg d’Akpro-Missérété, par la Ministre de l’enseignement supérieur, Marie-Odile Attanasso, en présence des autorités communales et locales.

Rastel DAN

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook