Accueil Société

Atelier d’appropriation du Code pastoral en République du Bénin : Wanep-Benin renforce les capacités des acteurs de la transhumance

Atelier d’appropriation du Code pastoral en République du Bénin : Wanep-Benin renforce les capacités des acteurs de la transhumance | Benin Times
Atelier d’appropriation du Code pastoral en République du Bénin : Wanep-Benin renforce les capacités des acteurs de la transhumance
Atelier d’appropriation du Code pastoral en République du Bénin : Wanep-Benin renforce les capacités des acteurs de la transhumance

La section du Bénin du Réseau Ouest Africain pour l’édification de la paix (Wanep-Benin) a organisé le mercredi 13 août dernier dans un hôtel à Kétou, un atelier à l’intention des éleveurs, agriculteurs et autres acteurs impliqués dans la transhumance dans les départements de l’Ouémé et du Plateau. Il s’agit d’un atelier d’appropriation de la loi portant Code pastoral en République du Bénin qui a porté sur le thème : « Comprendre la législation pour contribuer à réduire les conflits agro-pastoraux ». A en croire la Coordonnatrice de Wanep-Benin, Maryse Glèlè Ahanhanzo, ledit atelier a pour objectifs d’informer les participants sur les nouvelles dispositions du Code pastoral notamment celles relatives à la prévention et la gestion des conflits agro-pastoraux, de rappeler aux acteurs les zones pastorales et les couloirs de la transhumance et de sensibiliser les acteurs sur les comportements citoyens en matière de transhumance ; afin d’éviter les sanctions prévues par le Code pastoral. Deux communications ont meublé la journée d’échanges entre les acteurs de la transhumance et les personnes ressources identifiées pour les éclairer. Il s’agit de la communication portant sur les généralités contenues dans le Code pastoral, aux mesures de préventions et de gestion des conflits et celle relative aux devoirs de chaque acteur. Toujours selon Maryse Glèlè Ahanhanzo, une fois le Code adopté, il fallait la vulgariser pour éviter les violences subies par la plupart des acteurs en général et surtout les femmes des agriculteurs et celles des éleveurs en particulier. « …C’est vrai qu’il y a des zones réputées de conflits entre transhumants et agriculteurs. D’après nos recherches, il existe d’autres initiatives pour prévenir les conflits dans d’autres régions comme le Nord, mais pas dans les départements de l’Ouémé et du Plateau. C’est ainsi qu’au niveau de Wanep-Benin, nous avons décidé de commencer par travailler avec les acteurs de ces deux départements. Cela fait déjà environ 3 ou 4 ans que nous avons commencé. Ce que nous attendons des participants, c’est déjà qu’ils aient une meilleure compréhension du Code pastoral parce qu’on dit que nul n’est sensé ignorer la loi… », a-t-elle ajouté. La cérémonie de lancement de l’atelier a connu la présence du Maire de Kétou, Théophile Dessa et du représentant du Préfet du département du Plateau.

Lire aussi  Lutte contre les maladies tropicales au Bénin:Le Pnlmt tient sa 6ème revue à Parakou

Source: Fraternité

Commentaires Facebook