Accueil Société

Après les protestations des populations de Tourou sur le chantier Parakou-Wèwè: La direction d’Ebomaf s’explique et rassure

0
PARTAGER

Dans un communiqué qu’elle vient de rendre public, la Direction Générale de l’entreprise Ebomaf, a fait des mises en point et apporté des clarifications à la suite d’un mouvement d’humeur des populations de la localité de Tourou dans la ville de Parakou, mardi 10 octobre 2017, à propos du chantier de construction de la route Parakou-Wêwê. Lire ci-après l’intégralité dudit communiqué.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Suite au mouvement d’humeur des populations de la localité de Tourou dans la ville de Parakou, mardi 10 octobre 2017, à propos du chantier de construction de la route Parakou-Wêwê, c’est avec stupéfaction que la direction de l’Entreprise Bonkoungou Mahamadou et fils SA (Ebomaf) a appris les allégations de certaines personnalités tendant à jeter du discrédit sur l’image de la société. Nous tenons par le présent communiqué à faire les mises au point suivantes :
1) Une Mission de Contrôle de CIRA SA a été sélectionnée et chargée du suivi régulier de l’exécution des travaux conformément aux clauses des spécifications techniques et suivant une procédure de réception de chaque couche comme prévu dans notre Plan Assurance Qualité. Tous les essais géotechniques de contrôle ont été réalisés conjointement par les laboratoires CNERTP / ATS et les résultats sont disponibles auprès de la Mission de Contrôle qui a régulièrement transmis les rapports à la Direction Générale des Infrastructures.
2) Le marché initial ne prévoyait pas la réalisation des ralentisseurs. C’est suite à une actualisation du marché qu’il a été décidé d’en réaliser une cinquantaine à des endroits bien précis fixés d’un commun accord avec la Mission de Contrôle et la Direction départementale des Infrastructures. Actuellement une équipe est sur le terrain et s’occupe de leurs réalisations conformément aux plans approuvés.
3) En ce qui concerne l’uni, le type de finisseur utilisé pour la mise en œuvre du béton bitumineux est muni de poutre destiné à assurer un confort aux usagers de la route.
4) Le volet « Œuvres sociales » contenu dans le cahier de charges concerne uniquement la construction de forages. Toute autre action à caractère social ne peut être envisagée sans s’en référer à la Direction générale d’Ebomaf pour les modalités de mise en œuvre en accord avec le maître d’ouvrage et les autorités locales.
5) Jusqu’à présent, le chantier est toujours en cours. Les travaux de finition en ce qui concerne l’assainissement et l’implantation des panneaux de signalisation se poursuivent et seront finalisés avant la réception provisoire de l’ouvrage à l’issue de laquelle une période de garantie d’un an sera observée avant la réception définitive.

La Direction Générale d’Ebomaf rappelle à toutes fins utiles qu’elle met un point d’honneur à respecter les impératifs de son cahier de charges et ne se reconnaît nullement dans les griefs évoqués dans le cadre de cette campagne de dénigrement acharné orchestrée par certains pour ternir son image et sa réputation.
Forte d’une trentaine d’années d’expériences dans le BTP et présente dans plusieurs pays d’Afrique, notamment la Côte d’Ivoire, le Togo, le Burkina Faso, le Bénin, l’entreprise Ebomaf s’est toujours investie à acquérir du matériel de dernière génération et s’entourer de professionnels rompus à la tâche à même de l’amener à réaliser convenablement les travaux dont elle est adjudicataire et ce, dans les délais contractuels tout en respectant les cahiers des charges.
La Direction Générale de l’entreprise s’insurge contre toute cabale gratuite sans fondement et rappelle que des autorités politico-administratives avaient effectué des visites périodiques de terrain afin de s’assurer de la qualité des travaux. Les griefs contre l’entreprise Ebomaf ont certainement leurs fondements ailleurs.
La Direction Générale d’Ebomaf réitère son engagement ferme d’accompagner le Gouvernement dans son œuvre de développement à travers des ouvrages de qualité. Elle remercie les populations des différentes localités pour leur patience et leur compréhension et les invite à ne pas prêter flanc aux manœuvres dilatoires.
Notre seul crédo à Ebomaf, c’est l’excellence dans le BTP et nous y attelons.

La Direction générale

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here