Accueil Société

« Allah m’a envoyé un signe » les derniers mots de Mickaël Harpon

"Allah m'a envoyé un signe" les derniers mots de Mickaël Harpon

Mickaël Harpon a attaqué la préfecture et fait des victimes, mais quelques heures avant son acte, il a raconté à sa femme qu’il avait eut un signe d’Allah.

Mickaël Harpon, un agent administratif de la préfecture de police de Paris, radicalisé, a tué au couteau, quatre de ses collègues jeudi 3 octobre, avant d’être abattu. Selon les récits de sa femme au cours de l’enquête,  » le mercredi 2 octobre au soir, son époux, fonctionnaire habilité secret défense converti à l’islam depuis une dizaine d’années, se montre particulièrement taciturne.

Pourtant, la nuit se révèle très agitée. Vers 4 heures du matin, les cris de Mickaël Harpon réveillent la maisonnée et même quelques voisins. Au milieu du salon, l’homme prie, tremblant, répétant « Allah Akbar » (Dieu est grand). La scène décrite par sa femme campe un homme comme possédé, alternant prière, pleurs et messages religieux. Le Martiniquais, malentendant depuis une méningite, est grimpé sur le canapé, index droit levé vers le ciel, et récite la chahada, la profession de foi musulmane.

Lire aussi  Alternance à la tête des centrales et confédérations syndicales : Pascal Todjinou et Paul Essè Iko : des Sg à vie ?

« Allah m’a donné un signe », lâche-t-il une première fois avant d’enjoindre à la mère de ses deux enfants âgés de 3 et 9 ans de lire le Coran. Il s’écroule alors. Il gît sur le sol, le doigt toujours en l’air, le corps saisi de tremblements. Peu après 5 heures, Ilham E. retourne se coucher. Quand elle se réveille, plus d’une heure après, son mari n’a pas bougé du salon, ni changé de posture.

Lire aussi  Les parties génitales d'un enfant de 3 ans mutilées par sa propre mère avec des pinces

C’est là qu’il lui dit : « Allah m’a envoyé un signe dans la nuit. Protège les enfants » », rapporte la chronique Expresse. Rappelons que l’homme vivant à Gonesse en Val d’Oise, est père de famille de deux enfants, respectivement âgé de 3 à 9 ans. Après son attaque, sa femme a été (mis) en garde à vue. Ces propos ont été recueillis au terme de sa quatrième audition en garde à vue.

Commentaires Facebook