Accueil Société

Affaire Atao Hinnouho : De nouvelles accusations contre le député en prison

1

L’affaire Atao Hinnouho continue de livrer des suspenses. Après un premier mandat de dépôt délivré à son encontre le 03 mai 2018 qui a fait objet de son transfert à la prison civile de Cotonou, le Procureur vient d’en ajouter un autre le jeudi 17 mai 2018. Pour cette fois, ce sont d’autres charges qui sont retenues contre le député de la 15e circonscription électorale.

Trois nouvelles accusations sont retenues contre l’honorable Atoa Hinnouho. Ces charges que sont, « Rébellion, violences et voies de fait » font l’objet d’un nouveau mandat de dépôt. C’est le deuxième émis par le procureur Gilbert Togbonon contre le Député Atao. Ces infractions qui lui sont signifiées aujourd’hui remontent au début de l’affaire de faux médicaments impliquant le laboratoire New Césamex. La police s’est alors rendue au domicile du député pour une opération de perquisition le 07 décembre 2017. Ce dernier, sous couvert de son immunité parlementaire s’y est opposé. Couvrant leur élu, la population de la 15e circonscription électorale a eu une altercation avec les éléments de la Police Républicaine. Ce sont ces faits qui, aujourd’hui qualifiés de ‘’résistance à force publique’’ rattrapent l’honorable en prison.

Pour rappel, après ce bras de fer la Police Républicaine est revenue à la charge et a pu mener son opération de perquisition qui a permis de mettre la main sur des tonnes de faux médicaments qui sont entreposés dans un magasin appartenant au député le vendredi 08 décembre. Entre temps porté disparu, Atao Hinnouho s’est rendu le vendredi 08 décembre 2018 au Tribunal de première instance de Cotonou où le juge des libertés lui délivre une ordonnance de mise en liberté. Dans la foulée, une plainte de la douane le replonge dans une autre affaire d’« importation de marchandise prohibée et en contrebande ainsi que la non déclaration de marchandises importées » lui coûte un procès en flagrant délit. Ce procès initialement prévu pour le 08 mai a été reporté au 12 juin 2018. Mais en attendant l’ouverture de cette audience, le député et ses avocats conseils doivent faire face à ces nouvelles charges qui plongent encore plus le détenu.

Sandric DIKPE

Source : aCotonou

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Acotonou ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

1 COMMENTAIRE

  1. Patrice Talon, lui-même est-il fier de tout ce que vous pondez comme articles? Sioui, nous observons patiemment pour connaître la fin du feuilleton !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here