Home Société Abengourou : Un huissier de justice arnaqué à hauteur de plusieurs millions...

Abengourou : Un huissier de justice arnaqué à hauteur de plusieurs millions de Fcfa par son propre ami

Abengourou : Un huissier de justice arnaqué à hauteur de plusieurs millions  de Fcfa par son propre ami | Benin Times
Abengourou : Un huissier de justice arnaqué à hauteur de plusieurs millions de Fcfa par son propre ami

Un huissier de justice en fonction à Abengourou s’est fait sérieusement grugé au point de se faire soutirer la rondelette somme de 5 414 000 Cfa. En dépit de sa toge et autres apparats d’homme de loi, il n’y a rien vu.

Selon les informations rapportées par Linfodrome, l’huissier de justice qui répond aux initiales K.B.M. a un vieil ami âgé de 35 ans qui a pour nom Kouao Kouao. Le 06 mars 2018, l’ami dont il s’agit qui, planteur lui fait savoir une bonne affaire dont il pourrait en tirer profit pour se faire de l’argent. En effet, il indique à l’huissier qu’une femme malade et alitée a dans l’immédiat besoin d’une somme de 500.000 F. En retour, elle donne en garantie sa plantation de cacao que K.B.M pourra en tirer les fruits résultant de son exploitation pendant quelques années.

Pour davantage apaiser les craintes de l’huissier, Kouao Kouao lui présente un jeune homme comme étant le fils de la femme malade et alitée. Le jeune homme, pour calmer les esprits présente la carte d’identité de sa prétendue mère. Cela concerne les documents éventuels à établir pour l’accord. K.B.M. ne résiste plus, il remet le demi million à son ami. Le 23 mars 2018, Kouao Kouao réapparaît de nouveau.

Lire aussi  Bénin : "La communication gouvernementale a besoin d'être renforcée" dixit Jacques Migan

Cette fois-ci, il précise qu’un vieil homme, veut lui également hypothéquer sa plantation contre une somme de 3 millions de Francs CFA dans le but de financer le concours d’entrée à l’école nationale d’administration de son fils. L’huissier de justice encore une fois fait confiance à son ami et fait ce qui lui est demandé. Le 18 juin 2018, le scénario reprend. Pour ce cas, Kouao Kouao se présente avec une femme ayant des difficultés financières.

Elle aurait besoin d’un million de francs CFA. K.B.M, agissant comme étant manipulé par une force occulte, accède sans manifester son mécontentement à la requête de son ami et lui remet la somme demandée. Après cet évènement, quelques semaines plus tard; Kouao Kouao fait savoir à son ami huissier, que pour toutes ses transactions, il est parvenu à acquérir en tout huit (8) hectares de plantations de cacao qu’il pourra faire valoir paisiblement pendant des années, pour récupérer l’argent investi et même faire beaucoup de profits. Mais, pour cela, il faut que K.B.M. fasse sortir encore de l’argent pour l’entretien et la récolte des produits issus de la plantation dont il s’agit.

Lire aussi  Bénin : Cotonou abrite ce jour une assise de haut niveau sur la gouvernance en Afrique

Qu’à cela ne tienne. Le pauvre huissier débourse encore 914.000 F dans l’affaire. En octobre 2018, lorsque la campagne cacaoyère commence, l’homme de loi qui escompte jouir des fruits de son investissement, entre en contact avec son ami. Ce dernier lui demande d’attendre jusqu’en décembre 2018. A la période indiquée, lorsque K.B.M tente d’entrer en contact avec son ami, celui-ci demeure injoignable. Il s’est volatilisé dans la nature.

Ce n’est qu’en avril 2019 que Kouao Kouao entre de nouveau en contact avec l’huissier et lui fait parvenir la somme de 30.000 Fcfa. Chose insignifiante aux yeux de K.B.M. très agité. Quand il demande à rencontrer Kouao Kouao pour fournir une explication détaillée sur cette affaire, ce dernier disparaît à nouveau.

Commentaires Facebook