Accueil Politique

« Vous avez contribué à tuer cette démocratie »

Vous avez contribué à tuer cette démocratie

Le combat pour la démocratie continue toujours. Et cela renait après surtout, la fermeture des frontières. Le dernier à se prononcer sur le sujet est Guy Mitokpè. Sur sa page Facebook, ce dernier a encore lancé un gros coup de gueule.

VOUS AVEZ CONTRIBUÉ À TUER CETTE DÉMOCRATIE ET VOUS VOUS PRÉSENTEZ COMME APÔTRE DE LA PAIX

Notre pays malheureusement traverse une mauvaise passe. Les événements s’enchaînent, mais hélas, en défaveur de notre pays. Nous n’avons jamais été une grande économie depuis l’aube des temps. Certes nous avons été aux avant-postes des Nations africaines qui ont réussi leur transition démocratique et descendue de leur piédestal des partis uniques, et des despotes cleptomanes. C’est cet héritage démocratique qui aujourd’hui disparaît. Je le réaffirme nous n’avons jamais été une grande économie, pourtant il est certain, que notre Nation est un symbole de grandeur démocratique ne serait-ce qu’en Afrique. Lorsque nous battions campagne afin que le candidat Talon prenne les rênes de ce magnifique pays (où pratiquement tout est à développer), c’était dans la perspective de nous donner plus d’assurance sur les défis économiques à surmonter pour un développement inclusif. Nous n’avions pas véritablement de problèmes démocratiques, et les causes qui justifient notre retard économique avaient plus avoir avec la mauvaise gestion de tout le potentiel naturel que la divine providence nous a offert même s’il n’est pas celui du Zaïre.

Lire aussi  Bénin : La CADHP déboute Boni Yayi

Pourtant c’est vers la mise à sac de nos libertés que vos efforts se sont tournés. Prêtant main-forte à un président imbu de son pouvoir. Vous l’avez aidé à bâillonner notre presse où tout est pratiquement communication en faveur du régime renforcé par les faveurs des Klébés. Vous avez aidé le régime à rentrer dans des querelles de personnes alors que nous jeunes ne demandons que le développement. Vous avez aidé le Président à détruire nos élections qui pourtant étaient des moments festifs, où vainqueurs et vaincus continuaient la construction des intrigues dans une certaine élégance. C’est sous votre mandat que le parlement a homologué la destruction de nos acquis démocratiques avec la bénédiction de ceux qui se font passer aujourd’hui pour les conseillers occultes du Chef de l’État, des « doyens » parachutés à la tête des Partis validés par le seul maître du pays. Vous avez gardé le silence quand on a commis l’injustice, vous avez validé cette injustice donc vous êtes autant coupables que ceux qui ont tués.

Lire aussi  Bénin - Zangnanado: la vente de médicaments périmés détectée dans un centre de santé

Le Révérant Martin Luther King, grand combattant des libertés ne disait-il pas que lorsque vous gardez le silence en situation d’injustice, c’est que vous avez pris parti pour l’oppresseur ? Personne n’a appelé à brûler le pays, par contre nous avons appelé à freiner l’imposture. Lorsque nos acquis sont attaqués et que nous allons à la rescousse de la veuve et de l’orphelin, nous ne sommes pas des casseurs ou des vandales, mais des patriotes car en laissant violer ce qui a toujours été à la base de notre paix, nous sommes autant responsables, que ceux qui détruisent ces acquis. Vous avez poussé le Président à la faute et aujourd’hui vous vous présentez comme apôtre de la paix. Vous dites que vous n’avez pas invité vos militants dans la rue les mains nues contre un pouvoir sur armé. Mais pourtant vous les accablez d’un autre danger plus grand, celui de la déstabilisation de tout un pays par vos accointances et vos compromissions.

La Résistance continue et nous vaincrons…

He. Guy MITOKPE

Commentaires Facebook