Accueil Politique

Visite de chantiers dans l’Ouémé: Jacques Ayadji pour un suivi rigoureux des travaux

Visite de chantiers dans l’Ouémé: Jacques Ayadji pour un suivi rigoureux des travaux | Benin Times

Le DGI Jacques Ayadji, s’exprimant sur l’un des chantiers visité

Conduite par le directeur général des infrastructures Jacques Ayadji, une délégation du ministère des infrastructures et des transports est allée s’enquérir de l’évolution des travaux du projet de construction de route dans le département de l’Ouémé. Il s’agit des chantiers de bitumage du tronçon Porto-Novo- Pobè –Ouinhi confié à l’entreprise Ofmas et le revêtement de la route Porto-Novo – Avrankou confié à l’entreprise Adeoti. En effet,  l’émissaire du président Patrice Talon pour les infrastructures dit être satisfait de l’évolution des travaux sur le tronçon Porto-Novo- Pobè –Ouinhi. Jacques Ayadji a aussi salué l’expertise affichée de l’entreprise Ofmas dans la conduite des travaux. Cette volonté met une nouvelle fois le gouvernement du président Patrice Talon en confiance dans sa politique de faire la promotion des entreprises locales. Après Pobè, cap  a été mis sur le chantier de revêtement de la route Porto-Novo – Avrankou confié à l’entreprise Adeoti. À la grande surprise de la délégation,  les travaux sont à 16% d’exécution contre 60% de consommation de délai. Pire, c’est une entreprise étrangère qui conduit les travaux. Ce constat amer qui ne respecte pas les normes a amené le directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji à ordonner le retrait de ladite entreprise jusqu’à nouvel ordre. Une sortie qui met en confiance le directeur général des infrastructures dans sa politique de suivi des chantiers en exécution sur le territoire national. Toutes choses qui augurent d’une bonne planification et d’une anticipation dans la gouvernance du président Talon.

Lire aussi  Bénin / Insécurité : À qui profitent les braquages de ces jours ?

Yannick SOMALON

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook