Accueil Politique

Suite au drame de Louho : la mairie de Porto-Novo octroie une enveloppe de 2.500.000f Cfa et des vivres aux sinistrés

0
PARTAGER

Comme il l’a annoncé lors de sa visite aux sinistrés la semaine écoulée, le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou et son conseil municipal se sont retrouvés ce lundi 9 octobre 2017 en session extraordinaire pour se pencher sur le cas de l’incendie issu du trafic de l’essence de contrebande  survenu à Louho dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 octobre dernier a fait un mort et une dizaine de maisons réduite en cendre. Au terme de cette session extraordinaire plusieurs  mesures d’accompagnement ont été prises au profit  des sinistrés

 

Il était question pour le  conseil municipal de la ville de Porto-Novo d’examiner  et approuver les propositions formulées par la Commission Permanente chargée de la Sécurité des Équipements Marchands et des Transports au sujet du sinistre. Face à l’ampleur des dégâts, le Conseil a voté à l’unanimité des conseillers présents, pour un accompagnement financier de 2 500 000 FCFA à l’endroit des sinistrés avec une souscription volontaire à l’endroit des conseillers. Un comité a été mis en place pour la gestion des fonds et autres accompagnements de la ville. Il convient ici de rappeler que la plateforme communale de gestion des risques et catastrophes a proposé des actions à moyen et long terme: Offrir des vivres (maïs, riz, huile, gari), des non vivres (vêtements, nattes, moustiquaires) et biens domestiques (seaux et ustensiles de cuisines, fourneaux etc) aux sinistrés ; Offrir des kits scolaire aux enfants sinistrés (cahiers sac, manuels, stylos, crayons etc) ; Appuyer les sinistrés au redémarrage de leurs activités génératrices de revenus : dons en numéraire; machines à coudre; fers à repasser; tondeuses; séchoirs à main; machines de vitrerie etc ; Appuyer les sinistrés à la reconstruction de leur habitat : dons de tôles; de ciments et pointe;  Négocier une intervention psychosociale au profit des sinistrés à réaliser par le Centre de Promotion Sociale. À moyen terme la plateforme s’occupera de : Faire un plaidoyer aux niveaux des arrondissements pour la délivrance gratuite des actes d’état civil aux sinistrés; Faire un plaidoyer au niveau de la Police au profit des sinistrés (tailleur, coiffeur, vitrier, vendeuse de nourriture et de boissons) afin que ces derniers ne soient pas poursuivis par leurs clients.

 

Charles HONVOH

 

About claudel


Source : pressej.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here