Accueil Politique

Social Watch Bénin suspend sa participation à la plateforme des OSC

2
Social Watch Bénin suspend sa participation à la plateforme des OSC
Social Watch Bénin suspend sa participation à la plateforme des OSC

C’est au cours de leur Assemblée Générale le vendredi 12 avril 2019 au Chant d’Oiseau de Cotonou que le Réseau Social Watch Bénin (SWB) a pris la décision de suspendre sa participation à la plateforme des Organisations de la Société Civile (OSC). Cette décision est prise suite au nouveau visage que prend la crise politique au Bénin.

Pour Social Watch Bénin, les réformes sont nécessaires lorsqu’elles permettent de passer de façon systémique et inclusive d’un état de moins être à un état de mieux-être. Mais lorsque celles-ci portent sur des questions politiques électorales, la pratique née de la conférence Nationale veut qu’elles soient consensuelles et inclusives, indiquent les responsables de l’organisation. Depuis les débats parlementaires sur les réformes touchant à la question des élections, notamment en ce qui concerne la charte des partis politiques et le code électoral, la Société Civile en général et Social Watch en particulier ont toujours insisté sur la nécessité de rendre consensuels et inclusifs les instruments et le processus qui devront gouverner l’organisation des élections; ont expliqué ces responsables.

À considérer tous ses détails, pour Social Watch Bénin, une élection ne peut être démocratique que lorsqu’elle met en compétition des forces politiques favorables au pouvoir et les forces politiques opposées au pouvoir à celui-ci. Ce qui n’est pas le cas dans le contexte qui se présente. C’est déplorable, sinon, un grand recul de voir qu’après 30 ans de démocratie où l’opposition a toujours participé aux élections, que cela ne soit pas le cas aujourd’hui, fustige SWB. La participation de Social Watch Bénin au sein de la plateforme électorale des OSC s’inscrit dans une dynamique de participation citoyenne à la gouvernance politique pour des élections démocratiques, transparentes et crédibles, font-ils savoir. Juste que le schéma qui se présente actuellement ne permet pas de parler d’élection démocratique avant d’abord celle transparente et crédible, indiquent-ils.

C’est au regard de tout ça que l’organisation a décidé de suspendre sa participation mais se réserve le droit d’interpeller et de dénoncer tout abus, déviance et dérive nuisible aux citoyens qui découleraient du processus électoral.

« Nous prenons l’opinion publique nationale et internationale à témoin et invitons par la même occasion toutes les institutions nationales, régionales et internationales de médiation, de prévention de conflits et de construction de paix à se mettre résolument au chevet des acteurs politiques du Bénin pour sauver la démocratie chèrement acquise par les Forces vives de la Nation et sauvegarder la paix », ont-ils conclu.

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

  1. La démocratie oui mais on ne parlera pas de développement lorsque certaines personnes de nature négative veulent qu’on satisfaire d’avantage leurs égoïste et arrogance. Le Bénin est un pays qui a besoin de développement. On ne peut pas non plus développer un pays sur les base de mauvaise habitude. Ils ont tous ensembles votés des lois maintenant la règle d’or est qu’ils la respecte ensembles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here