Accueil Politique

Renaissance de la Culture Vaudoun, Bohicon recentre le rôle des acteurs

Bénin / Fête du Vaudoun :

Renaissance de la Culture Vaudoun,  Bohicon recentre le rôle des acteurs

Daniel TOGNANDAN

L’esplanade SHB à Bohicon a abrité la plus grande manifestation consacrée ce Jeudi 10 Janvier 2019, à la célébration de la fête du Vaudoun. Au cours de cette manifestation, les gardiens de la tradition ont évalué le chemin parcouru depuis les indépendances à l’ère Talon, en dénonçant la période de « théocratisation » de l’Etat pendant près d’une décennie. Le Conaceb qui a parrainé l’activité   a reprécisé le rôle des gardiens de la Tradition.

C’est visiblement une nouvelle ère qui s’ouvre sur la tradition au Bénin.  Cette célébration reste particulière parce qu’elle met en avant les efforts consentis par le gouvernement pour restaurer les valeurs endogènes.

David Koffi Aza dans son discours, a précisé que les acteurs des cultes endogènes doivent désormais prendre conscience du rôle qu’ils jouent au sein de la Nation. « Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement pour les acteurs de cultes endogènes de se contenter de grands tapages à l’occasion du 10 Janvier. Nous avons la mission de contribuer par nos pratiques au développement de notre Nation. »

Le Conseil National des Cultes endogènes veut donc placer cette célébration sous le sceau d’une prise de responsabilité des acteurs dans le processus de développement du pays.  C’est pour cette raison que le président a d’ailleurs invité les gardiens de la tradition à se pencher   au-delà des festivités  « sur les maux qui minent les cultes endogènes et réfléchir sur les solutions à apporter.

« Nous devons désormais œuvrer pour faire du vodoun un véritable outil de développement et ce, notamment à travers le tourisme religieux qui est d’ailleurs l’un des piliers importants du Programme d’Action du Gouvernement de son excellence Patrice Talon », a terminé David Koffi Aza.

Le CONACEB regroupe aujourd’hui les acteurs des cultes endogènes de l’ensemble du territoire  national. Il a été mis en  place et en peu de temps a obtenu des résultats probants. A en croire ses responsables, le Conseil a une série d’activités jusqu’à la fin de l’année 2019,  pour mettre plus en lumière  ses activités.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Pharaons ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook