Accueil Politique

Présentation de vœux à la présidence: Le parlement, le corps diplomatique et les forces armées de défense et de sécurité déterminés à soutenir les réformes de Talon

Le président Talon et quelques membres de son gouvernement

Comme il est de coutume à l’orée de chaque année, les corps constitués de la République du Bénin ont sacrifié à la tradition en présentant au chef de l’Etat, Patrice Talon, leurs meilleurs vœux pour de plus grandes réussites en cette nouvelle année 2019. La cérémonie d’échanges de vœux s’est tenue ce mardi 8 janvier, à  Sèmè-City à Cotonou, avec le passage des présidents des institutions de la République, du corps diplomatique accrédité au Bénin et, enfin, des forces de sécurité et de défense.

La première vague de vœux adressés au chef de l’Etat, Patrice Talon, a été l’œuvre des présidents des institutions de la République du Bénin. Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, s’est fait une fois encore la responsabilité d’être le porte-voix des présidents de la Cour constitutionnelle, la Cour suprême, du Conseil économique et social, de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication et des députés. Dans son discours, il a dressé un bilan positif des réformes engagées avec succès au cours de l’année écoulée par le président Talon. Des réformes qui, selon son développement, ont conduit à de nombreux changements, entre autres celui du système partisan avec le vote du nouveau Code électoral et la Charte des partis politiques, le renforcement du système sanitaire par la concrétisation en cette année du projet Arch, l’assainissement du secteur pharmaceutique avec la lutte contre les « faux médicaments », le renforcement du secteur de l’éducation avec l’instauration des cantines scolaires au profit des écoliers et le renforcement des capacités des enseignants. « Les institutions de la République suivent avec attention les actions du gouvernement et espèrent le renforcement des relations avec ses partenaires au développement », a-t-il ajouté. Les élections législatives de mars 2019 qui vont marquer l’actualité politique béninoise au cours de cette année, n’ont pas échappé au président de l’Assemblée nationale. Me Adrien Houngbédji a, pour finir, souhaité que ce premier test grandeur nature des nouvelles lois soit une réussite pour la classe politique béninoise. En réponse aux vœux des institutions de la République, Patrice Talon s’est principalement penché sur les prochaines mutations politiques avant de convier les représentants des institutions à jouer leur partition pour le maintien de la paix et la démocratie. « Ce sera l’occasion pour les électeurs de faire des débats de société et des choix positifs. J’invite les institutions de la République à jouer leur partition et assure l’engagement du gouvernement au respect de servir la République avec foi et abnégation », a rassuré Talon.

 

« Je compte sur la maturité de la classe politique béninoise »

Les institutions de la République ont cédé la place au corps diplomatique accrédité au Bénin. Par la voix de leur doyenne, l’ambassadeur du Niger au Bénin, Sandi Abdou Sahadi, les diplomates ont mis l’accent sur les élections annoncées cette année dans de nombreux pays d’Afrique dont le Bénin. Sandi Abdou Sahadi a souhaité que le Bénin fasse montre une fois encore, comme par le passé, comme toujours, de maturité. « Je compte sur la maturité de la classe politique béninoise à ne pas démentir son rang de modèle de la démocratie en Afrique, dans le cadre des prochaines élections législatives de 2019 », a-t-elle souhaité. La doyenne du corps diplomatique n’a pas manqué de féliciter le chef de l’Etat et son gouvernement, pour les réformes économiques, politiques et sociales entreprises depuis 2016. Elle n’a pas occulté les nombreuses visites de Talon dans les pays européens, marquées par des succès diplomatiques, l’accord des partenaires à soutenir le Bénin dans ses réformes, la mobilisation des opérateurs économiques internationaux à investir au Bénin, la mobilisation des ressources pour la concrétisation des réformes. Des stratégies qui ont suscité plusieurs pays et institutions internationales dont la France, la Suisse, la Banque mondiale, et autres, à accompagner le Bénin dans ses réformes, et à le hisser au rang des pays qui œuvrent pour la réalisation des Objectifs de développement durable « Nous constatons que vos réformes avancent et sont confrontés à très peu d’obstacles. C’est une prouesse digne d’éloges pour le gouvernement et les partenaires techniques et financiers », a-t-elle reconnu, avant de poursuivre : « Au terme des grands événements, nous avons noté avec satisfaction le soutien de tous les partenaires qui œuvrent pour le développement et le bien-être des Béninois. Je saisis cette occasion pour vous renouveler le soutien des partenaires aux efforts de développement de votre gouvernement ». Patrice Talon s’est réjoui de ces bons vœux avant d’apprécier l’état de la coopération. Il a souhaité que les échéances politiques se tiennent dans la paix. « Les appréciations constituent pour le gouvernement et moi, un engagement à persévérer pour le développement du Bénin. Mon vœu, c’est que ces échéances constituent des moments de célébration dans les pays concernés, à savoir le mien », a-t-il souhaité.

 

L’engagement des forces de sécurité et de défense

Les forces de sécurité et de défense ne sont pas restées en marge de la traditionnelle présentation de vœux au chef de l’Etat. Après le corps diplomatique, le chef d’état-major général des Forces armées béninoises, le contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho a exprimé au président Talon la gratitude de toute son équipe pour les nombreuses actions entreprises et qui permettent aujourd’hui aux forces militaires et paramilitaires de combattre l’insécurité, de protéger les eaux maritimes, de redynamiser les corridors douaniers et routiers, d’organiser des manœuvres inter-forces pour le renforcement des capacités. Il a souhaité que ces efforts soient poursuivis pour leur permettre de répondre aux défis sécuritaires. En ce qui les concerne, le contre-amiral a annoncé pour cette année 2019, la mise en œuvre de certains aménagements au sein des forces de sécurité et de défense en vue de répondre efficacement à la stratégie d’anticipation des menaces sous régionales. « Votre armée engage une grande mutation qui conduira à en faire un outil moderne, efficace  et adapté à notre cher pays le Bénin. Les forces de sécurité restent mobilisées et vont agir avec davantage de professionnalisme et de courage pour continuer à garantir un environnement sûr et paisible, pour la concrétisation du Bénin révélé. Je renouvèle l’engagement de l’ensemble des forces pour la cause républicaine, la loyauté à la Constitution du pays et l’engagement à répondre aux missions de défense et de protection de la République », a-t-il ajouté. « Je reste très sensible et attentif aux questions de sécurité et de défense car, nous avons le droit d’offrir à la face du monde l’image d’un Bénin sûr. Sachez que la nation compte sur vous. Vous devez rester exemplaires pour continuer à mériter la confiance du Bénin. Je veux devoir compter sur votre détermination à remporter ce pari », a martelé Patrice Talon, tout en les rassurant de la poursuite des actions prévues dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag), en vue de redynamiser les moyens des forces de sécurité et de défense.

Rastel DAN

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook