Accueil Politique

Polémique autour du récépissé définitif du parti Fcbe: Le nouveau Se/Fcbe Paul Hounkpè clarifie et appelle à l’union

Polémique autour du récépissé définitif du parti Fcbe: Le nouveau Se/Fcbe Paul Hounkpè clarifie et appelle à l’union | Benin Times
Polémique autour du récépissé définitif du parti Fcbe: Le nouveau Se/Fcbe Paul Hounkpè clarifie et appelle à l’union

Taire les polémiques et rumeurs nées après la délivrance du certificat de Conformité au parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe), faire le mea-culpa et invité ses paires membre du parti à l’union. Telles sont les grands points de la conférence de presse animée vendredi 27 septembre 2019 dernier par les nouveaux responsables du parti avec à sa tête le nouveau secrétaire exécutif national, Paul Hounkpè.

Paul Hounkpè, Théophile Yarou et Amadou Issifou sont conscients de la situation de crise issue de leur démarche presque solitaire de répondre aux exigences du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique en vue de l’obtention du récépissé d’enregistrement du parti. Cependant, c’est un sentiment de satisfaction et du devoir bien accompli qui les animaient au moment où ils s’adressaient aux médias béninois. Pour le secrétaire exécutif national, Paul Hounkpè, il fallait aller jusqu’ au bout du processus pour tester la bonne foi du régime en place. « …il fallait sortir le parti de l’informel pour mieux porter son combat contre la destruction des acquis démocratiques », a martelé Paul Hounkpè dans une posture de fédérateur et d’adepte de la paix. « Nous voulons sortir des prisons et de l’exil pour mieux organiser le départ du régime par les unes » a-t-il justifié réitérant leur engagement de rester fidèle aux aspirations du peuple. « Nous ne trahirons jamais les aspirations légitimes du peuple et surtout celle de la jeunesse qui nous a soutenu dans tous les combats », a-t-il laissé entendre. Justifiant leur acte et le résultat final qu’ils jugent important et nécessaire pour la poursuite des activités du parti, Paul Hounkpè et ses alliés ont fait leur mea-culpa et invité le camp Azatassou et autre à l’union. « A tous nos camarades qui se sentent offensés ou trahis par notre démarche, nous demandons pardon. Demain quand vous comprendrez mieux le pourquoi de notre démarche, vous vous sentirez fiers », a déclaré Paul Hounkpè.
« À son excellence, Président Boni Yayi, toujours et toujours Président d’honneur du parti, nous demandons pardon et compréhension. Le parti Fcbe est un et indivisible », a déclaré Paul Hounkpè qui poursuit : « Vos enfants et vos frères qui vous sont restés fidèles et loyaux depuis plus de 16 ans et qui continuent de l’être malgré la calomnie, la médisance, malgré la ruse et la rage, méritent que vous leur fassiez confiance », a-t-il insisté invitant tous les ténors du parti à l’unisson pour la poursuite du combat, « dans la légalité ».

Lire aussi  Législatives 2019 : Vive tension dans le pays

Yannick SOMALON

Source: Evenement précis

Commentaires Facebook