Accueil Politique

Plusieurs avocats francophones formés par le Cifaf du Bâtonnier Jacques Migan

0

La ville de Lausanne, en Suisse, est depuis le lundi 3 décembre dernier, le siège de la Conférence internationale des Barreaux (Cib), qui réunit les Barreaux d’inspiration et d’expression juridique francophone , hommes en toge, acteurs de droits et défenseurs des droits humains des pays francophones. Le Bénin est représenté à cette grande assise par le Directeur du Centre international de formation en Afrique des avocats francophones (Cifaf), le Bâtonnier Jacques Migan, reconnu pour son leadership à la tête de cette organisation dont la réputation est bien connue des barreaux des pays francophones. Et pour faire d’une pierre deux coups, le Cifaf a, en prélude aux assises de la Cib, organisé le lundi 3 décembre au Palais Beaulieu à Lausanne, une session de formation continue de deux jours qui vise, entre autres, à assurer à l’avocat une formation en lien avec les exigences induites par l’actualité du droit dans sa phase normative et jurisprudentielle. Cette démarche entreprise par le directeur du Cifaf, Jacques Migan, répond au besoin de doter les avocats de la compétence, qualité première dont ils doivent faire preuve afin de mieux répondre aux demandes de leurs clients. Les avocats ont échangé autour de plusieurs thématiques réparties en modules comme : le pouvoir arbitral du bâtonnier et le règlement des litiges déontologiques inter-barreaux, les spécificités de l’arbitrage commercial international et la mise en œuvre du recours à l’arbitrage, la transaction en matière civile, la transaction en matière pénale, laMédiation criminelle : cas spécifique des Gacaca, la médiation/ arbitrage en droit social. Ces modules de formation, animés par des formateurs expérimentés venus d’Europe, d’Afrique et d’Amérique, ont pris fin hier, mardi 4 décembre 2018 par une conférence sur le règlement général sur la protection des données. Les participants ont eu droit à des parchemins qui attestent leur présence effective à la formation et leur capacité à répondre aux demandes de leurs clients, de façon efficace. La Conférence internationale des barreaux est prévue pour prendre fin le samedi 8 décembre prochain.

Rastel DAN

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here