Accueil Politique

Nourou-Dine Saka Saley trouble les décisions de la Cour

Le juriste n’est pas prêt de se retirer de la course dans laquelle il s’est lancé. Celui qui a transmis un recours en inconstitutionnalité contre l’article 242 du nouveau code électoral était devant la Cour ce mardi et pour soutenir ce qu’il défend d’anormal.

Il transmettait le 4 février passé un « Recours aux fins de déclaration de non-conformité de l’article 242 du code électoral (Loi N°2018-31 du 31 octobre 2018) à l’article 117 de la constitution ». Pour analyse de son recours, Nourou-Dine Saka Saley a été appelé devant la Cour. Le requérant déclare : « Je suis conscient Messieurs et Mesdames les membres de la Cour, que ma requête vous met dans une situation délicate de conflit d’intérêt parce qu’elle vous demande de déclarer non conforme une disposition dont le flou et l’ambiguïté, pourraient vous amener dans un rôle de régulation, à vous arroger, à vous mêmes, le pourvoi d’attribution des sièges, alors que l’article 117 de la Constitution limite exclusivement la Cour à un rôle de contentieux électoral en matière législative ». Mais il ne s’arrête par là. Il va continuer en disant que « Nous appelons donc la Cour à nous dire, avant le scrutin idéalement, si elle va s’arroger un droit que la constitution ne lui dévolue pas, ou alors qu’elle refuse de participer à la violation de la Constitution en lui déclarant l’article 242 du code électoral, contraire ».

Nourou-Dine Saka saley, juriste et potentiel candidat aux prochaines législatives, ne compte pas laisser l’article 242 fait ce qu’il stipule.

Commentaires Facebook