Home Politique Militarisation du domicile du maire d’Akpro-Missérété : les vraies raisons dévoilées

Militarisation du domicile du maire d’Akpro-Missérété : les vraies raisons dévoilées

Militarisation du domicile du maire d’Akpro-Missérété : les vraies raisons dévoilées | Benin Times
Militarisation du domicile du maire d’Akpro-Missérété : les vraies raisons dévoilées

Le domicile privé du maire de la commune d’Akro-Missérété, Michel Badou a été militarisé dans la nuit du 14 octobre dernier par les éléments de la police pour des raisons qui étaient jusque-là inconnues. Désormais, tout est clair sur le sujet.

14 octobre 2019, le domicile de Michel Badou sis au quartier Vakon a été la scène d’un spectacle particulier. En effet, sa demeure a été prise d’assaut par les éléments de la police républicaine. De ce part, plusieurs interprétations trouvent corps sur le sujet. Des recoupements, informe Matin Libre, il en résulte que les éléments de la Police Républicaine devraient interpeller un individu impliqué dans une enquête judiciaire sur un dossier de moto volée. Ainsi, dans la filature, les éléments de la police républicaine ont vu l’individu entré dans la maison du maire Bahou. C’est alors que ces derniers ont fait irruption dans le domicile afin d’appréhender ce dernier. Malheureusement, le maire d’Akpro-Missérété Michel Bahou qui était en réunion de médiation afin de régler un problème entre l’individu et un chef d’un quartier d’Akpro-Missérété, n’a pas aimé la procédure car c’est en tenue civile que les éléments de la police ont investi sa maison et en plus, ce ne sont pas les éléments de la police républicaine en service au commissariat d’Akpro-Missérété.

Lire aussi  Etats Unis : Nouvelle rivalité entre Snoop Dogg et Donald Trump

Le maire d’Akpro-Missérété estime que des individus malsains peuvent se présenter comme ça aussi. Ceci a donc fait naître un bras de fer entre le maire Bahou et les éléments de la police républicaine. Le maire a menacé de se plaindre au préfet mais pendant ce temps il y a eu renforcement de l’équipe de la police républicaine dépêchée sur cette mission. Ainsi Après plusieurs échanges téléphoniques des deux côtés et l’arrivée sur le terrain du commissariat d’Akpro-Missérété, l’individu a été remis aux éléments de la Police républicaine, rapporte le média.

Lire aussi  Bénin : rencontre de l’opposition chez l’ex-Chef d'État Nicéphore Soglo ce jeudi
Commentaires Facebook