Accueil Politique

Les exigences de l’opposition pour une élection apaisée

0
Les exigences de l'opposition pour une élection apaisée
Les exigences de l'opposition pour une élection apaisée

Hier jeudi, les forces de l’opposition étaient au siège du parti Restaurer l’Espoir. Ils ont tenu une conférence de presse au cours de laquelle ils ont brossé plusieurs sujets avant de déboucher sur les solutions pour une sortie de crise.

Ils ont en premier lieu, parlé des manigances de la CENA qu’ils ne trouvent plus crédible. Ensuite, ils vont réaffirmer leur volonté de participer aux prochaines législatives, ce qui est pour le moment compliqué, à voir la situation politique que traverse le pays. Ainsi, pour sortir de cette crise afin de participer aux élections, ils ont fait des propositions, sinon, des exigences, lus par Guy Mitokpè.

Ils demandent :

  • La démission et l’arrestation de tous les membres de la commission électorale nationale autonome
  • La démission du ministre de l’intérieur
  • La disqualification de Me Adrien Houngbédji pour conduire les pourparlers afin d’aboutir à un consensus pour les élections législatives du 28 Avril 2019
  • La désignation d’un médiateur de la CEDEAO pour conduire les pourparlers en vue des élections transparentes.
Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here