Accueil Politique

« Le Bénin est entré dans un autre cycle dangereux », Laurent Faton

0
"Le Bénin est entré dans un autre cycle dangereux", Laurent Faton

Le Bénin traverse une crise politique depuis l’avènement des législatives 2019. Et chaque jour qui passe, le pays sombre de plus. Face à ça, Laurent De-Laure Faton, membre du parti FCBE dit que ce n’est qu’une face d’une grande crise qui s’apprête à venir si on ne se dépêche pas vite de trouver des solutions.

En effet, c’est via un message au peuple que ce dernier a fait savoir qu’il avait déjà par le passé, adressé une correspondance au chef de l’Etat en 2016 pour lui faire cas de la situation actuelle. Mais apparemment, son message d’entre temps n’a pas été considéré visiblement. Son diagnostic et ces approches de solutions ont été congelés.

« Dans cette correspondance, j’écrivais : Le Bénin traverse depuis 2015, une situation socio-politique très difficile. Et les jours, les mois, les années à venir risquent d’être encore plus critiques si rien n’est fait, au plus pressé, pour renverser de manière définitive la tendance. Mais, malheureusement très peu perçoivent les nombreux indices du drame qui se précisent chaque jour davantage », a-t-il rappelé.

Et il constate avec regret que ce qu’il redoutait est en train de se passer actuellement au pays. « Pour comprendre ce qui se passe dans le pays, il faut se référer à l’histoire des années 1980, précisément 1985. Car depuis 2015, le Bénin est entré dans un cycle dangereux comparable à celui qu’il avait connu entre 1985 et 1989 et qui déboucha sur la Conférence des forces vives de la nation de février 1990 », précise-t-il.

Pour Laurent Faton l’issue est d’analyser le cycle de l’histoire nationale.  »
Il urge donc que nous prêtions plus d’attention aux événements et au cycle de notre histoire nationale. Ceci nous permettra de mieux comprendre ce qui se passe aujourd’hui afin d’y apporter des solutions efficaces. Car, l’impasse que nous connaissons aujourd’hui est structurelle et inhérente à notre histoire politique depuis 1960. La crise liée aux législatives d’avril 2019 et à la gouvernance du président Patrice TALON n’est que la face visible de l’iceberg ».

Cependant, il se dit disponible pour contribuer aux débats de sortir de la crise. Il est prêt à faire aussi des propositions.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here