Accueil Politique

La présidente de l’Estonie à Cotonou pour 3 jours

0

La présidente de la République d’Estonie, Kersti Kaljulaid, séjourne depuis quelques heures au Bénin. Elle a été accueillie à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin, dans la soirée d’hier, mardi 4 décembre, par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci. Son séjour de 72 heures vient répondre à sa promesse au président Patrice Talon, lors de la visite en Estonie de ce dernier en décembre 2016. Il entre aussi dans le cadre de la dynamisation des relations de coopération entre le Bénin et l’Estonie qui représente aujourd’hui, un maillon important de la gouvernance du numérique en Europe. Un tête-à-tête est prévu ce mercredi entre 5 décembre entre Kersti Kaljulaid et Patrice Talon au Palais de la Marina. Le tête-à-tête sera suivi d’une rencontre bilatérale au cours de laquelle les deux parties feront le point de leur coopération et exploreront les perspectives. En présence des deux présidents, Aurélien Agbénonci et son homologue estonien vont procéder à la signature du Mémorandum d’entente relatif aux consultations politiques. Un point de presse animé par les deux présidents mettra un terme à cette partie de la visite de la présidente estonienne au Palais de la Marina. Dans l’après-midi, Mme Kaljulaid se rendra à Sèmè-City pour un panel relatif à l’importance du numérique dans le processus de développement. Pour l’occasion, il y aura la signature du partenariat entre le e-Governance Academy de Tallinn et la ministre de l’Economie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Puis, la délégation estonienne se rendra à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) pour une rencontre entre opérateurs économiques des deux pays. Une autre activité conduite par la présidente Kersti Kaljulaid, est aussi prévue dans la journée du jeudi 6 décembre, avant son départ du Bénin.

La relance de la coopération bénino-estonienne à l’ère du Nouveau Départ
Longtemps en léthargie, la coopération bénino-estonienne a été relancée lors de la visite de travail du chef de l’Etat le président Patrice Talon en Estonie le 13 décembre 2016. Cette visite a permis de poser les bases d’une dynamisation de la coopération bilatérale marquée par des conclusions satisfaisantes, suivies de plusieurs autres engagements mutuellement pris entre les deux parties. Les relations diplomatiques entre le Bénin et l’Estonie remontent à 1991, date d’accession de ce pays à l’indépendance. Outre les personnalités estoniennes au haut niveau, le chef de l’Etat a rencontré les membres de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Estonie. Le président Talon avait consacré une bonne partie de son séjour à échanger avec ses hôtes du système de gouvernance numérique « e-Estonia » pour lequel il a négocié un partenariat entre la structure de gestion de ce système « e—Governance Academy » et le Gouvernement du Bénin. A la clé de ce partenariat, la signature de deux Mémorandums d’Entente. Le premier est relatif au partenariat stratégique dans le domaine de l’e-gouvernance et de la cybercriminalité. Puis le second, portant coopération technique en matière d’e-gouvernance au profit des fonctionnaires publics. Grâce à la coopération entre les deux pays, le Bénin trouve en l’Estonie un partenaire fiable et de taille pour ses projets numériques. Du coup, le Bénin comme un quartier numérique de l’Afrique n’est pas une incantation, au regard des avancées déjà enregistrées dans le domaine. Il s’agit, entre autres, de l’entente entre e-Governance Academy et le Ministère béninois de l’économie numérique marquée par la signature de deux actes signés le 09 Octobre 2018 à Tallinn à savoir : un accord de partenariat et de Services portant création du cadre de collaboration pour la réalisation des projets du numérique au Bénin ; et un Protocole relatif à la mise en œuvre des Mémorandums d’entente signés le 13 décembre 2016 à Tallinn. A travers ces actes, E-Governance Academy s’engage à apporter son expertise au Bénin dans la Conception et la mise en œuvre d’une solution d’interopérabilité gouvernementale (X-Road), dont la signature formelle du contrat sur la mise en œuvre du cadre d’interopérabilité (X-Road) sera un des actes forts de la visite de Kersti Kaljulaid au Bénin. On peut aussi noter la mise en œuvre du Portail National des eServices et l’Assistance stratégique à la Direction Générale de l’Agence des Services et Systèmes d’Information (Assi) pour la mise en œuvre du Smart Gouv. La signature de ces deux documents ont annoncé la mise en œuvre des projets du numérique au Bénin, dès le 1er novembre 2018. Au nombre des actions, on note aussi un intérêt avéré et croissant d’entreprises estoniennes pour des investissements au Bénin. Plusieurs d’entre elles dont, la société GoSwift, Cybermetica, Defendec et autres, font des démarches pour investir au Bénin et nouer des partenariats d’affaires avec les opérateurs économiques béninois.

Qui est Kersti Kaljulaid ?

Née à Tartu (deuxième plus grande ville d’Estonie) le 30 décembre 1969, Mme Kersti Kaljulaid est titulaire d’une licence de biologie (génétique) de l’Université de Tartu obtenue en 1992 et d’une maitrise en administration des entreprises (MBA) de la même Université (2001). Elle est mariée et mère de quatre (4) enfants. Mme Kersti Kaljulaid accède au pouvoir le 03 octobre 2016 pour un mandat de 5 ans.

Rastel DAN

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here