Accueil Politique

La loupe : Rumeurs de coups politiques contre la Rupture

La loupe : Rumeurs de coups politiques contre la Rupture | Benin Times
La loupe : Rumeurs de coups politiques contre la Rupture

Rien de tout ce qui fuite n’est précis, mais les rumeurs courent follement, et font état de ce que les députés du Bloc Républicain et de l’Union Progressiste préparent un coup, ou du moins un groupe de députés.

Parmi les nombreux plans figureraient en bonne place le rejet du projet de  révision constitutionnelle. Pour ceux qui ne le savent pas encore, après le dialogue politique initié par le chef de l’Etat, dans le déroulé du plan politique du pouvoir se trouve en bonne place la révision de la loi fondamentale, rêve cher au Président Talon. C’est à ce carrefour que certains députés attendent fermement le pouvoir pour agir. Il parait que nombre d’entre eux sont remontés contre le chef et ses proches pour manque de considération, désinvolture, et humiliation. Comme quoi, en politique il faut vivre longtemps pour voir tout et le contraire de tout. Ce sont les députés que l’on dit avoir repêché sur la base d’une promesse politique et les soi-disant proches du pouvoir qui adoptent cette attitude aujourd’hui.

Lire aussi  Blessé par balle lors des émeutes de Cadjèhoun : Le Ca 13 gardé à vue

D’autres raisons évoquées, les positionnements au niveau du bureau du parlement, les répartitions au niveau des postes clés, ou dit juteux, la formation du nouveau gouvernement, le verrouillage continue des marchés publics.

Tout porte finalement à croire que c’est l’installation définitive de la huitième législature que les nouveaux députés attendaient pour monter les enchères.

“On avait notre manière de faire la politique ici avant leur arrivée s’exclamait l’un d’entre eux”…..Et qui ajoute: “Ce style qu’on veut nous imposer ne peut pas prospérer longtemps”,  qui a requis l’anonymat.

Lire aussi  Révision de la constitution: Le projet Talon échoue face à une minorité de blocage de 22 députés

Rappelons que la tentative de révision de la Constitution a déjà échoué au moins deux fois au parlement.

Si cela arrivait pour la troisième tentative, quelle conclusion en tirerons-nous?

Question pertinente réservée aux gens les plus avertis.

Dine ABDOU

Source: Matin Libre

Commentaires Facebook