Accueil Politique

La loupe : La réaction légitime d’Augustin Ahouanvoébla

0
PARTAGER

Celui qui penserait que l'humiliation que subit le taureau d'Avrankou dans cette actualité du Prd, restera sans aucune conséquence pour le parti et le président Houngbédji est un véritable néophyte, un apolitique, un "politophobe".

Ce n'est pas exagéré du tout d'entrevoir pour le Parti du renouveau démocratique des jours politiquement tumultueux. Il faut être tombé sur la tête avec pour séquelle la déstabilisation du système nerveux et de la boîte à intelligence, pour ne pas prévoir que pour le positionnement sur la liste des élections législatives prochaines, dans la vingtième circonscription électorale le coup fatal est en préparation contre Ahouanvoébla. Si lui-même ne le sait pas, c'est qu'il est envoûté triplement. En vérité, de sources bien introduites c'est la finalité. L'homme sera au dernier moment, comme c'est leur habitude au Prd pour les cas du genre, dernier sur la liste de la députation. Et ce serait la meilleure chose qui lui arrivera. Le pire serait de ne pas le mettre du tout. Adrien Houngbédji ne se posera pas de questions pour agir ainsi. Ce que nous écrivons ici est extraordinaire seulement pour ceux qui ne connaissaient pas le monde de fonctionnement de maître Houngbédji. C'est à cause de coups pareils, qu'à la Cena, lors du dépôt des dossiers, l'heure de dépôt de la liste du Prd coïncide presque toujours avec l'heure de clôture.

Comme en politique les idées ne manquent jamais, les lieutenants de la victime ont déjà tenu deux réunions secrètes au moins. Il ressort de ce conclave qu'il faut prévoir le pire et organiser la réplique silencieuse.

Une géniale idée est toute trouvée

"Après avoir sué pour l'enracinement du Parti on susurre dans l'entourage de Houngbédji que le Prd ne sera jamais dirigé par un membre originaire de la banlieue de Porto-Novo. Le Prd n'appartient pas aux villageois mais aux citadins". Cela est exprimé clairement dans les discussions en privé avec le chef. Même dans le discours, l'insistance faite sur Porto-Novo, cache mal cette idée.
Les "Augustinistes" vont d'abord parcourir monts et vallées pour distiller cette information. Elle a pour but de révolter les militants villageois qui font plus de quatre-vingt pour cent de l'électorat Prd.

C'est un gros piège

Un autre paramètre pointe à l'horizon. Le discours de Houngbédji est sous analyse approfondie au Palais de la présidence. Il n'a pas reçu l'assentiment de tout le monde. Sans vouloir faire de la polémique gratuite, le pouvoir, semble-t- il, commence par douter de plus en plus de son allié.

Dine ABDOU

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here