Accueil Politique

La loupe : Adrien et ses deux chaises

La loupe : Adrien et ses deux chaises | Benin Times
La loupe : Adrien et ses deux chaises

Une dizaine de points précis ont permis, samedi dernier, de confirmer la posture éternellement insaisissable de maître Adrien Houngbédji.

“Réussirons- nous à sauvegarder la liberté d’opinion, le liberté de presse, le liberté de manifestation pacifique?”

C’est comme si un enfant dit à son père en famille, es-tu papa, capable de réussir l’éducation de tes enfants, en arguant que ce n’est qu’un questionnement.

“Pour soutenir le PAG, est-il indispensable que nous perdions notre identité, une identité forgée au prix de trente années de sacrifices de nos militants?”

Parole d’un mouvancier franc fidèle et loyal.

“Cette Assemblée nationale là, élue et installée dans les conditions qu’on sait, et où ne siègent que nos camarades députés de la mouvance, peut-elle rester pendant quatre ans, la représentation de notre peuple et de sa démocratie? “

Lire aussi  Bénin - Tension à Tchaourou et Savè : le parti FCBE réagit

Le mouvancier pur réclame la reprise des élections législatives.

“Les béninois veulent un peu plus de considération, un peu plus d’humanité, un peu plus de proximité, un peu plus de partage de richesses, car les réformes faites par les hommes sont faites pour les hommes”.

Nul doute que Houngbédji et son Prd ne sont que de la mouvance présidentielle. N’est-ce pas?

“Le soutien que nous apportons désormais au gouvernement, sans député, sans ministre, n’est pas inédit en politique. Il a un nom : c’est un soutien sans participation …….”. Bravo à Adrien Houngbédji l’humoriste.

Lire aussi  Affaire ICC-Services Séverine LAWSON, la clé de voûte du dossier ?

“Les Béninois veulent aussi que leur niveau de vie soit amélioré, ils veulent pouvoir se nourrir sans difficulté, se soigner, mieux que par le passé “

Le linge sale se lave dehors.  Point.

Gardons notre souffle pour demain, le temps de se revigorer pour décortiquer davantage le discours de Porto- Novo celui d’un allié sûr.

Patrice Talon et ses amis connaissant la politique plus que tout le monde savent tellement choisir ses alliés au détriment de ses soutiens de première heure.

Vivement que Houngbédji soit copté encore pour le triomphe de 2021.

Dine ABDOU

Source: Matin Libre

Commentaires Facebook