Home Politique Komi Koutché sur Talon : « Je suis pour lui une réelle...

Komi Koutché sur Talon : « Je suis pour lui une réelle menace »

Komi Koutché sur Talon : « Je suis pour lui une réelle menace »
Komi Koutché sur Talon : « Je suis pour lui une réelle menace »

L’ancien ministre des Finances de Boni Yayi, Komi Koutché a de nouveau attaqué le président Patrice Talon. A travers Financial Afrik, il défend être une réelle menace pour le chef d’Etat béninois.

Komi Koutché, opposant au régime en place continue toujours d’apporter des critiques à la gouvernance du président Patrice Talon. Questionné par le média Financial Afrik, l’ancien ministre des finances a laissé entendre qu’on assiste depuis 2016 à « une scène de démantèlement de tout l’édifice démocratique » du Bénin. Komi Koutché en veut pour preuve les élections exclusives du 28 avril 2019 qui ont conduit à un parlement unicolore « dont les membres sont à 100% nommés par le chef de l’Etat qui a exclu toute l’opposition et fait participer à une parodie d’élection, uniquement deux partis politiques personnels ».

Il s’en prendra par la suite à la gestion faite de l’économie par le régime en place. Selon ses dires « le Bénin est devenu une économie d’endettement malgré la multiplicité des taxes instaurées depuis 2016 ». « Les possibilités d’appréciation  des performances  réelles n’existent pas. Seul le gouvernement communique ce qu’il veut comme performance. Toute tentative de contradiction est réprimée par une systématique convocation par la fameuse cour dite CRIET » a-t-il déploré.

Il convient de noter que nonobstant les discours qui embellissent la croissance économique au Bénin, elle n’est pas inclusive pour le simple fait que les populations n’en tirent pas de bénéfice. L’ancien ministre en veut pour preuve “l’incapacité” du gouvernement à établir la moindre mesure d’accompagnement qui bénéficie de façon directe aux populations et aux créateurs de richesse du secteur privé.

Il a par ailleurs évoqué sa condamnation à 20 ans de prison par la Criet. D’après ses propos, il s’agissait d’un procès politique et il est évident que le Patrice Talon le « cherche, par ce qu’à défaut de me livrer au franc symbolique à lui comme il adore, je suis pour lui une réelle menace (…) Il n’abdique jamais et moi aussi je n’ai pas pour vocation à renier mes convictions pour me livrer à la valeur vénale ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here