Accueil Politique

Invité sur Golfe Tv: David Biokou approuve les huit mois de gestion de Talon

Au détour de l’émission « Tour de Contrôle » de  Golfe Tv Africa  samedi dernier, l’opérateur économique et conseiller municipal de la ville de Porto Novo David Biokou a avec Joel Atayi Guèdègbé passé en revue les évènements marquant de 2016 et faire des projetions pour 2017.

 

 

Le leader du mouvement politique MJ16 basé à Porto Novo a jeté un regard rétrospectif sur les trois derniers mois de gouvernance de Boni Yayi en 2016. Pour lui, tout a été fait sur la base des intrigues politiques.  David Biokou a cité quelques décisions qui ont témoigné la mal gouvernance pendant   ces dernières semaines du régime défunt. Les précipitions n’ont pas permis de poser un bon diagnostic pour savoir quel choix opérer pour la continuité du système. Evidemment, l’échec ne pouvait qu’être au bout.  Pour cet ancien vice président du Parti du renouveau  démocratique (PRD), bien qu’étant conscient que seul Patrice Talon est l’alternative crédible pour sortir le Bénin de l’ornière, il pense que Yayi pour consolider son camp aurait choisir François Abiola ou autres caciques du pays qui connaît le pays comme candidat à la présidentielle dernière.  Le mauvais choix s’est soldé par un cuisant échec du candidat du camp au pouvoir adoubé par le PRD et la Renaissance. Pour l’invité, l’alternance démocratique opérée à l’élection dernière est l’un des faits majeurs qui a marqué l’année 2016au Bénin. La transition a  été élégante et le peuple s’en sort grandi.

Pour un opérateur économique, l’avènement de Patrice Talon ne peut qu’être salué. D’où l’invité qui a  soutenu cette candidature ne s’est pas fait prier pour passer ses actions. En huit mois de gestion, Patrice Talon a planté le décor d’un Bénin bientôt prospère, uni et paisible. Ainsi avec l’autre invité, il a rappelé les actions qui militent en faveur de son argumentaire. Le choix des chefs lieux des douze départements, l’amorce du processus de  réformes institutionnelles et politiques, la conception et le lancement du Programme d’actions du gouvernement (le Bénin révélé), la réorganisation de la filière coton … Les mois passés par le régime du Nouveau départ sont porteur d’espoir.

 

Florent AHOTONDJI

pressej.info

Commentaires Facebook