Accueil Politique

« Il est temps que la classe politique reconnaisse qu’elle a été lâche », Edgard Guidibi

Il est temps que la classe politique reconnaisse qu'elle a été lâche, Edgard Guidibi

S’il y a un autre qui a attribué la responsabilité commune de la crise à tout le peuple béninois sans écarter acteurs politiques et autres, c’est bien le Pasteur Edgard Guidibi. Pour lui, chacun doit reconnaître qu’il a échoué à un endroit précis, ce qui est à la base de la crise.

Dans un entretien accordé à la Télévision carrefour (TvC), Edgard Guidibi s’est prononcé sur l’actualité politique au Bénin. Pour ce dernier, chacun a joué un rôle précis dans les évènements qui ont amené à la crise actuelle. Il indique en effet, qu’il serait mieux que chacun reconnaisse son tort en arrêtant de le jeter sur les autres pour défendre son innocence.

Lire aussi  Assemblée nationale : Trois lois votées

« Il est temps que la classe politique reconnaisse qu’elle est incapable, qu’elle a été lâche, qu’elle a été hypocrite, cherchant ses intérêts, elle a vendu l’âme de ce pays. Et, il faut que les Béninois reconnaissent qu’ils ont été complices de cette classe politique », confie le pasteur. Il profite en même temps pour éclairer un sujet qui plane encore de l’ombre. Pour ceux qui le considèrent comme un pasteur politique, il apporte une petite précision pour mettre fin à ce débat.

Lire aussi  CAN 2019 : le Madagascar pour sa première participation file en quart de finale

« J’ai été comme je le dis, pas un homme politique, mais un technicien au service d’un homme politique, d’un chef de l’État. Cela fait que l’esprit de Dieu en moi, le prophète ou le serviteur de Dieu en moi parle, beaucoup de gens confondent ça avec des analyses politiques. Je vous informe que je ne fais plus d’analyse politique, je prophétise », explique l’homme qui a été le conseiller de Boni Yayi.

Commentaires Facebook