Accueil Politique

Icc-Services : Koupaki menacé par la Criet

Icc-Services : Koupaki menacé par la Criet | Benin Times

Un autre nom vient de paraître dans les petits papiers de la Criet. C’est celui de Pascal Irénée Koupaki, ancien ministre de Boni Yayi et actuellement ministre d’Etat sous la rupture.

Au cours de la 32e journée du procès Icc-Services à la Criet ce jour, mercredi 6 Janvier 2019, Gilbert Togbonon ne lâche pas le gouvernement défunt qu’il accuse avoir la main dans cette affaire. Koupakiqui était jusque là dans l’ombre va faire son apparition dans l’affaire. Faut dire que être sous la rupture n’est pas un bouclier pour échapper à la Criet. Pour le procureur Togbonon,  »Thomas Boni Yayi, Pascal Irénée Koukpaki, Kogui N’Douro, Armand Zinzindohoué, Grégoire Akofodji sont les citoyens béninois qui, compte tenu de leur situation n politique ont rendu fragile l’Etat beninois ».

Lire aussi  Les émissaires de Talon étaient au Nigeria, mais n'ont pas vu Buhari !

Leur position au moment des faits, implique selon le procureur qu’ils sont ‘‘justiciables devant une juridiction spéciale. Ils ne sont pas appelés à la barre aujourd’hui, mais ils le seront à coup sûr’‘, précise t-il. L’histoire de la Criet est loin de connaître une fin. A ce qu’il paraît,  » les dirigeants ont eu connaissance et sont confiants depuis 2017 du danger que représente Icc-Services dans l’économie béni noise, mais à cause de la cupidité personne n’a voulu arrêter le phénomène malgré les alertes et les dispositifs institutionnels édités pour contenir et maintenir de pareille situation’‘, tout « en agissant ainsi, ces autorités s’exposent à des poursuite judiciaires pour être elles-mêmes des artisans de la mise en œuvre de leur propre responsabilité ».

Lire aussi  Réforme du système partisan/Législatives de 2019 : Le message d’adhésion du Cds-Finagnon de Aké Natondé au Bloc progressiste

Gilbert Togbnonon aurait fait savoir au président de la cour que sa liste est loin dêtre terminée juste après avoir annoncé que Abou Yayi Rébecca et Roger Djogba feront eux aussi objet de poursuite.

Commentaires Facebook