Accueil Politique

Guy Mitokpè: « Il y a des loups, qui …, empêchent la réconciliation Yayi – Azannaï »

0

L’ancien chef de l’Etat Boni Yayi et son ancien ministre Candide Azannaï, président du parti Restaurer l’espoir ne sont pas près de fumer le calumet de la paix. Annoncée à grand renfort médiatique, la renonciation entre les deux hommes semble reportée aux calendes grecques. Invité la semaine dernière de la rubrique ‘’Sous l’arbre à palabres’’ de L’Evénement Précis : « Il y a des loups, qui avec la bénédiction de Yayi lui-même, empêchent la réconciliation Yayi-Azannaï » confie aux journalistes, le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir de Candide Azannaï. Le poulain de Candide Azannaï, le député Guy Mitokpè a levé un coin de voile sur une réconciliation qui a du plomb dans l’aile. « Je voudrais vous avouer qu’entre ce moment et aujourd’hui, il y a eu l’intervention des loups. Beaucoup de loups se sont interposés dans la médiation, mais ces loups ont reçu l’onction de Yayi», a-t-il déclaré. Il a expliqué qu’une équipe composée de leaders politiques des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et du parti Restaurer l’espoir, avait été mise sur pied pour jouer le rôle de médiateur. La mission première de cette équipe était d’abord de faire taire les divergences, projeter une rencontre entre les deux personnalités puis, entrevoir un probable rapprochement politique des cadres des deux partis. Mais, cette ambition a accouché d’une souris à cause des « loups qui ne veulent pas l’union des forces de l’opposition ». « Il y a eu un certain nombre de personnes qui ont fait la médiation afin que les deux personnalités puissent se rencontrer. Cette démarche était celle des médiateurs. Pendant un moment, il y a eu de la résistance entre les deux hommes qui ont ensuite décidé d’aller de l’avant. Mais, après la déclaration d’Azalai, il y a eu l’intervention des loups », s’est indigné le député Guy Mitokpè, membre de cette équipe de rapport de conclusions de la médiation.  « Après la sortie d’Azalai, nous avons entendu plein de commentaires, comme quoi Azannaï et le parti Restaurer l’espoir rejoignent les Fcbe. C’était des commentaires biaisés. Au cours de cette sortie, j’avais insisté que ce n’était pas d’abord une affaire des Fcbe et de Restaurer l’espoir », a-t-il précisé, avant de réaffirmer l’engagement du parti de Candide Azannaï, à mettre tout en œuvre pour ne pas ébranler l’opposition. « Au niveau de Restaurer l’espoir, nous ferons tout pour que l’opposition ne puisse pas connaitre une défaite. Nous ne serons pas le maillon faible de l’opposition. C’est des loups qui interviennent pour que l’opposition ne puisse pas s’unir et nous les laisserons au besoin », a-t-il prévenu.

Rastel DAN

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here