Home Politique Frappes aériennes de la Turquie en régions syriennes : L’Ambassadeur de la...

Frappes aériennes de la Turquie en régions syriennes : L’Ambassadeur de la Turquie au Bénin lève réagit

Frappes aériennes de la Turquie en régions syriennes : L’Ambassadeur de la Turquie au Bénin lève réagit | Benin Times
Frappes aériennes de la Turquie en régions syriennes : L’Ambassadeur de la Turquie au Bénin lève réagit

Les frappes aériennes de la Turquie en régions syriennes ne laissent pas indifférentes certaines personnalités, dont l’ambassadeur de la Turquie près le Bénin. Onur Özçeri face à cette situation, n’a pas manqué de réagir en livrant sa part de vérité sur le sujet. Et tout ceci, à travers une tribune détaillée en huit volets, et parvenue à Matin Libre.

Vérité no 1 :

Le conflit en Syrie a créé des zones de non-droit qui sont utilisées par des groupes terroristes, notamment DEACH et PKK/PYD/YPG qui toutes deux, ont déjà commis des attentats et attaques contre la Turquie. Concernant PYD/YPG, aucune mesure n’est prise pour empêcher les activités de cette organisation terroriste et séparatiste.

Vérité no 2 :

Le PYD/YPG est une branche active en Syrie du PKK qui est désignée comme groupe terroriste par la communauté internationale. Profitant de l’absence d’autorité, il a pris le contrôle d’un tiers du territoire syrien par la force et la violence.  Il cible régulièrement des civils syriens et turcs ainsi que des postes militaires turcs par le biais d’attaques transfrontalières.

Lire aussi  Construction de l’aéroport de Glo-Djigbé: Les populations expriment leurs inquiétudes

Vérité no 3 :

Opération « Source de Paix »

Suite à l’absence de mouvement international pour éradiquer cette organisation terroriste et après autorisation de son parlement, la Turquie a dû lancer l’opération “Source de Paix” le 9 octobre 2019. L’opération a pour objectif de contrer la menace terroriste éminente, d’assurer la sécurité des frontières turques et de libérer les Syriens de la tyrannie du PYD/YPG ainsi que de DAECH.

Vérité no 4 :

Cette opération n’est pas dirigée contre les Kurdes de Syrie. Elle ne vise que les rebelles de PYD/YPG. De nombreux Kurdes et population autochtones sont sous l’oppression de cette organisation. Les objectifs de l’opération ne visent que les terroristes et leurs cachettes, abris, emplacements, armes, véhicules et équipements.

Vérité no 5 :

 L’opération a également pour but de créer un environnement propice au retour volontaire, sûr et digne des Syriens dans leur pays. En effet, l’opération donnera une chance à au moins un million de Syriens déplacés, y compris des Kurdes, des Arabes et des Chrétiens, de retourner sur les terres de leurs ancêtres après avoir été soumis au nettoyage ethnique par le PYD/YPG.

Lire aussi  Boni Yayi : "Seigneur, sauve notre pays de la destruction et des trônes sataniques"

Vérité no 6 :

Toutes les précautions sont prises pour éviter tout dommage à la population civile et pour répondre à leurs besoins.

Vérité no 7 :

 La Turquie n’a aucunement l’intention de modifier la structure démographique de la zone d’opération, bien que déjà altéré par le PYD/YPG.

Vérité no 8 : la dimension DAECH est prise en compte. 

La Turquie est un membre engagé de la Coalition internationale contre DAECH. La Turquie est le seul pays à avoir envoyé des troupes sur le terrain afin d’affronter les terroristes de DAECH. Elle a neutralisé plus de 4.000 terroristes de DAECH par ses propres moyens. L’opération en cours a aussi l’objectif de contrecarrer DAECH.

Commentaires Facebook