Accueil Politique

Des Béninois expulsés en Algérie, Aurélien Agbénonci clarifie !

3


Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération était au Parlement hier jeudi 12 avril 2018. Aurélien Agbénonci a répondu à une question d’actualité sur la situation des Béninois expulsés de l’Algérie et celle des migrants d’Afrique subsaharienne en Lybie.

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération était devant la Représentation nationale hier. Aurélien Agbénonci a fourni des explications aux membres du Parlement sur la situation des Béninois expulsés du territoire algérien et laissés au Niger, et celle des migrants d’Afrique subsaharienne en Lybie. Des explications du patron de diplomatie béninoise, on retient que le gouvernement, après avoir appris la nouvelle de la maltraitance dont sont victimes les Béninois, a aussitôt interpellé l’ambassadeur Orou Ségo Orou Gabé qui a envoyé à Cotonou son chargé de mission pour une clarification de la situation. Il ressort des investigations menées par l’Ambassade du Bénin près l’Algérie que ce sont des personnes présumées béninoises qui ont été dans cette situation. Les services de l’Ambassade ont accordé dans la plupart des cas une assistance purement humanitaire aux personnes en difficulté. A en croire le ministre Agbénonci, la situation est revenue à la normale.

Le député Youssouf Bida, auteur de la question, a félicité le gouvernement pour avoir porté assistance à ces personnes parmi lesquelles se trouvent quelques ressortissants de Djougou. Il a ensuite demandé au gouvernement d’adresser une lettre de remerciement à l’Organisation internationale des migrants (Oim) pour ses actions sur la question des Béninois expulsés et les migrants en situation en Lybie.

M. A.

(Coll)

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Actu Benin ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

3 COMMENTAIRES

  1. Une fois encore les autorités béninoises ont menti publiquement. je suis un ressortissant vivant en Libye jusqu’à ce jour. je dément les propos du ministre face à la question de la situation difficile des béninois en Libye. Peut-être le gouvernement a été victime des mensonges de l’ambassadeur, mais j’affirme que aucune commission de visite n’est passée en Libye depuis 2016 malgré nos demandes auprès de l’ambassadeur. Plusieurs requête ont été adressée pour aider les béninois qui sont prêts à rentrer volontairement au pays mais en vain. Car dans sa réponse c’est l’argent qui l’intéresse sinon comment ce fait t-il que au moment où même le Togo le petit juste à côté a dépêcher une commission en Libye pour établir les laisser passer, nous notre ambassadeur réclame 400dinar libyen par personne sans se déplacer de l’Algérie. Ça pitié ! L’OIM a pris les dossiers et est prête à aider mais les autorités bernoises s’en fiche. C’est déplorable. J’invite le président de la république à prendre contact avec le président de la communauté béninoise en Libye pour avoir la vraie version.

  2. Ces béninois qui disent qu’ils souffrent en Algérie, ils n’ont qu’à rentrer chez eux, en Algérie one ne les veut pas, on ne les a pas invité, ils doivent remercier l’Algérie qui les rapatrie en bus climatisés. Aucun clandestin ne sera plus admis en Algérie c’est la loi du pays et tous ces subsahariens doivent se soumettre à la loi algérienne. Arrêtez les mensonges et rentrez vite chez vous, l’Algérie n’a pas à supporter tous les peuples de l’Afrique subsaharienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here