Accueil Politique

« Dans quelques heures, le Bénin perdra sa démocratie »

Après la rencontre avec le chef de l’Etat lundi dernier, une délégation s’est réunie au domicile de Candide Azannaï pour discuter du sujet qui tient au coeur de tous les béninois en ce moment : la perte de la démocratie. Vers les environs d’une heure du matin, ils se sont concertés pour savoir quoi faire. Mais apparemment, le président du RE semble ne plus trop avoir la force pour continuer.

Candide Azannaï dira que « l’histoire retiendra que nous auront fait tout ce qu’on pouvait faire. En tous cas, moi j’ai fait tout ce que je pouvais faire (…) Dans quelques heures si la situation est telle quelle, le Bénin perdra sa démocratie ». Pour lui, une élection, c’est entre deux camps, « si l’un disparaît, il n’y a plus élection ».

Il va conclure en disant que « Ce n’est pas le politique qui vous parle mais c’est celui qui est passionné (par les recherches des) modèles de développement ».

Commentaires Facebook