Home Politique Bruno Amoussou : « A l’UP, vous ne nous entendiez plus dire...

Bruno Amoussou : « A l’UP, vous ne nous entendiez plus dire à la télé que nous avons recruté tel membre venu de tel parti »

Bruno Amoussou : « A l’UP, vous ne nous entendiez plus dire à la télé que nous avons recruté tel membre venu de tel parti » | Benin Times
Bruno Amoussou : « A l’UP, vous ne nous entendiez plus dire à la télé que nous avons recruté tel membre venu de tel parti »

Les cadres de la formation politique « Union Progressiste » ont tenu le samedi 11 janvier au palais de la gratitude à Abomey-Calavi, une conférence de réflexion sur le renforcement du parti. Dans son discours de clôture, le président Amoussou a subtilement affirmé qu’il y a une autre démarche autre que celle qui prévaut actuellement au sein du Bloc Républicain pour renforcer sa formation politique.

Les responsables à divers niveau et les cadres de l’Union Progressiste se sont réunis le samedi 11 janvier 2020 autour de leur président au palais de la gratitude à Abomey-Calavi pour réfléchir sur la vie de leur parti. Cette assise a pour but de trouver les solutions idoines afin de maintenir et de renforcer le statut du plus grand parti de l’échiquier politique national. Dans son discours de clôture, le président Bruno Amoussou a rappelé aux cadres leur responsabilité en ce qui concerne le renforcement du parti. Il les exhorte à parler du parti autour d’eux et à amener les gens à développer l’esprit d’appartenance à cette famille.

Lire aussi  Géant meeting de soutien à Kétou: Les militants du RND acclament les réformes de Talon

Nous sommes en train de construire un nouveau parti et ce que je souhaite que nous retenions de cette rencontre, c’est le désir ardent de chacun de nous d’appartenir à l’UP. Appartenir à l’UP, c’est ne plus dire, moi je viens de la RB, moi  je viens du PSD…“. Se référant à son frère jumeau qui tient depuis un moment, fait le point au public de ses nouveaux adhérents, le président du parti Union Progressiste juge que leur perception est autre. “A l’Union Progressiste, vous ne nous entendiez plus dire à la télévision que nous avons recruté tel membre venu de tel parti. Non, ça ne nous intéresse pas. 

Ce que nous voulons, c’est qu’ils arrivent dans la grande famille pour qu’ensemble, nous puissions construire quelque chose“, indique-t-il. A l’en croire, l’UP n’encourage que les adhésions libres, pas des débauchages. Selon lui, l’UP accueille presque tous les jours des adhésions sans qu’elle ne soit contrainte de crier cela sous les toits.

Lire aussi  Echanges entre le Représentant résidant du PNUD et le Président du CES, Tabé Gbian

“Il y a des dizaines, des centaines de gens qui nous rejoignent tous les jours,  si on devait faire ça, on serait tous les jours en train de déclarer  les arrivants et d’où ils viennent, ça ne nous intéresse pas“, insiste-t-il avant de préciser que l’UP ne désire pas faire débauchages mais veut travailler avec des gens sur qui elle peut compter.

Commentaires Facebook