Home Politique Bénin : USL affirme que « L’opposition béninoise n’est pas divisée »

Bénin : USL affirme que « L’opposition béninoise n’est pas divisée »

Bénin : USL affirme que
benintimes-benin-usl-affirme-que-l-opposition-beninoise-n-est-pas-divisee-01.jpg

L’Union sociale libérale, réaffirme l’union de l’opposition béninoise. Il soutient que « L’opposition béninoise n’est pas divisée ». Un message fort que le parti a tenu passr, sur sa page Facebook.

Selon le parti de Sébastien Adjavon, l’opposition béninoise n’est pas divisée. Le parti affirme que sa demeure un faux débat de soutenir une telle affirmation. Il attestait que tous les partis de l’opposition sont unis autour d’un objectif commun. Dans sa déclaration après avoir décliné sa participation au dialogue politique convoqué par le chef de l’État, il indique que le Bénin dispose d’une opposition plurielle.

« Mais c’est aussi une opposition qui se réserve le droit d’utiliser des méthodes différentes pour l’atteinte de cet objectif commun », avait-il écrit dans son poste. Le parti soutient cette diversité des choses qu’il voit comme le gage d’une meilleure efficacité. Pour le parti, aborder désormais certaines questions, il faudra faire preuve de prudence et user d’une méthode adaptée.

Lire aussi  Présidentielle: Nikki, Pèrèrè, N’Dali et Parakou adoptent Patrice

« Le contexte actuel est caractérisé par une opposition totalement infiltrée et un débauchage systématique de certains de ces membres comme stratégie de survie d’une mouvance agonisante », justifie le parti d’opposition », affirme le parti. L’USL appréhende que la fausse rumeur sur une certaine division de l’opposition est activée par l’adversaire ou certains pseudos opposants », qui n’arrivent plus à « accomplir leurs missions inavouables ».

Lire aussi  Le Conseil des ministres du 26 mars 2016

Selon le parti, dans un tel contexte d’insécurité, l’opposition doit faire preuve de réserve. « Dans ce contexte et dans les cadres de concertations qui nous sont souvent proposés, discuter de sujets importants s’avère parfois très imprudent », dénonce l’USL. L’Union sociale libérale, parti de l’opposant béninois Sébastien Ajavon, fait partie des formations politiques qui n’ont pas pu prendre part aux législatives de 2019 pour défaut de conformité à la Charte des partis politiques au Bénin.

Peu après les législatives controversées, ce parti et d’autres formations de l’opposition se sont constitué en une force de résistance au pouvoir du président Patrice Talon.

Commentaires Facebook