Accueil Politique

Bénin / Raout Politique au Palais des Congrès : Le sort de Boni Yayi entre les mains des délégués

Bénin / Raout Politique au Palais des Congrès :  Le sort de Boni Yayi entre les mains des délégués | Benin Times
Bénin / Raout Politique au Palais des Congrès : Le sort de Boni Yayi entre les mains des délégués

Jacob B.

L’ancien Chef d’État Boni Yayi va suivre depuis le Nigeria, le dialogue politique qui s’ouvre ce jeudi 10 octobre 2019, au Palais des Congrès de Cotonou. Parti précipitamment de Cotonou par Lomé, après les violences qui ont éclaté aux encablures de son domicile les 1 et 2 mai, et causé d’énormes dégâts matériels, l’ancien Chef d’État n’a pas encore répondu aux convocations du juge d’instruction. Mais dès l’annonce du dialogue politique, son parti a fait de l’abandon des charges qui pèsent contre lui, un préalable à toute discussion. Aux dernières nouvelles, son parti « divisé », prendra part aux travaux.

Une source proche du parti a tard dans la nuit du 09 octobre, que les FCBE pourraient prendre part au dialogue afin de poser les problèmes réels des populations, et d’exiger du gouvernement la libération des prisonniers politiques, le retour des exilés, l’abandon des charges contre Boni Yayi, le toilettage des lois querellées et la reprise des élections législatives.

Lire aussi   Auguste Vidégla dévoile les contours du soutien du RBVN à Talon

Patrice Talon, accusé d’être juge et parti devrait se retirer après son discours d’ouverture, pour laisser deux éminents professeurs conduire les débats. Outre Victoire Topanou qui fera office de rapporteur général, c’est Dorothée Sossa qui sera le principal arbitre.

Au delà des questions politiques, l’opinion attend que les grandes décisions qui sortiront de cette assise, permettent une décrispation de la tension sociale que traverse le pays depuis les dernières élections. Il se murmure, que plusieurs partis politiques pourraient appuyer les FCBE en demandant également au terme des travaux la libération des personnes encore en détention, et l’abandon des charges contre Boni Yayi. Une situation que fera l’affaire des FCBE et de son leader, Boni Yayi.

Source: Pharaons

Commentaires Facebook