Accueil Politique

Bénin : pour l’opposition, Patrice Talon continue dans la ruse

Bénin : pour l'opposition, Patrice Talon continue dans la ruse | Benin Times
Bénin : pour l'opposition, Patrice Talon continue dans la ruse

Au siège de la résistance ce mardi 21 mai, l’opposition est revenue sur la sortie de Patrice Talon, président de la république. Pour eux, le chef de l’État s’est juste moqué de tous ceux qui espéraient un retour de la démocratie.

Les forces de l’opposition étaient en réunion au siège de la résistance mardi dernier pour se prononcer sur la sortie médiatique du chef de l’État. Pour eux, c’est juste une partie de spectacle solo qui a été observée le 20 mai 2019. « Alors que l’opinion nationale et internationale s’attendait à un Président qui prend enfin la hauteur pour lire et juger, du haut de l’institution suprême qu’il incarne, la gravité des différents événements inédits, malheureux, tragiques et dramatiques qui ont caractérisé le processus électoral, pour en tirer les conséquences objectives afin de s’ouvrir à de courageuses décisions consensuelles devant restituer au peuple béninois son parlement et réhabiliter l’image de la démocratie, le président Patrice Talon s’est permis de faire des gorges chaudes sur tous ceux qui espèrent encore la démocratie béninoise et continue de jouer de la ruse », déplore Eric Houndété, porte-parole de l’opposition.

Lire aussi  Congrès constitutif:Le Mouvement « Ap 41 » créé demain

L’opposition juge inutile la déclaration du chef de l’État qui ne ressemble à rien à part de la moquerie. « Comme d’habitude, ce nouveau one man show est une insulte supplémentaire et une provocation à l’intelligence collective de ce peuple qui par son génie singulier a su faire du Bénin, le berceau de la démocratie en Afrique », déclare l’opposition. Pour elle, la seule personne qui ne tient pas à sa parole, est le chef de l’État.

Lire aussi  Tiken Jah rend hommage à Arafat DJ

L’opposition va conclure sa déclaration en disant que Patrice Talon qui pense « receler ou prendre en otage », l’histoire politique du Bénin, se serait trompé de pays et surtout d’époque.

Commentaires Facebook