Home Politique Bénin : des fraudes massives au cours des élections communales du 17...

Bénin : des fraudes massives au cours des élections communales du 17 mai à Parakou

Bénin : des fraudes massives au cours des élections communales du 17 mai à Parakou
Bénin : des fraudes massives au cours des élections communales du 17 mai à Parakou

Un candidat du parti union progressiste, dénonce des cas de fraude lors des élections communales du dimanche 17 mai 2020 à Parakou. Plusieurs personnes ont été prises en flagrant délit de fraude et arrêtées par les forces de l’ordre.

Le dimanche 17 mai 2020, a été une journée consacrée aux élections communales et municipales au Bénin. Comme partout ailleurs, les élections ont eu lieu à Parakou, dans le bureau de vote de Titirou. Mais des problèmes se posent déjà.

D’après le témoignage du candidat de l’Union progressiste, Judicaël Biaou, au média « BWT », plusieurs fraudes ont été enregistrées. Celles-ci impliquent surtout le parti du bloc Républicaine, selon ses dires. En premier lieu, au centre de vote de l’école primaire publique de Titirou, dans les huit (08) bureaux de vote, il y avait un manque accru de matériels.

Ceci a entraîné le retard sur l’heure de vote qui a démarré à 11 h 45 minutes. Selon le candidat, cette situation a été provoquée « exprès » car les matériels de vote ont été bel et bien convoyés par la Cena pour le bon déroulement de l’événement.

Lire aussi  Coronavirus : voici les pays qui mènent une bonne lutte contre le Covid-19

Autre fait de fraude, le candidat du parti de l’Union progressiste, affirme avoir pris en flagrant délit avec la « brigade de vigilance » de son parti, un candidat du bloc républicain en pleine action de fraude. Ce candidat n’est autre que le délégué du quartier.

Ce dernier a été pris sur le fait, avec des cartes d’électeurs et des bulletins pré-estampillés. En effet, le délégué du quartier en question aurait garé sa voiture devant le centre de vote. Et dans son véhicule, il faisait voter à maintes reprises, plusieurs individus. Ceux-ci après avoir voté de cette manière dans le véhicule, se lavaient les mains une fois hors de l’engin et font comme si de rien n’était.

Ce dernier a été arrêté sur-le-champ et gardé au commissariat central de la ville. Le complice de ce délégué du quartier, a été aussi mis aux arrêts. Ce dernier n’est autre que le coordonnateur d’arrondissement d’audience, aussi militant du parti BR. Il était en possession des cartes d’électeurs et bulletins pré-estampillé.

Lire aussi  Côte d'Ivoire : des policiers passés à tabac par la population

Outre ces deux cas d’arrestation, le candidat Judicaël Biaou, a aussi informé de l’arrestation du chef du 2e arrondissement de Parakou et d’un président de bureau de vote. Le CA a été arrêté parce qu’à la veille des élections, des urnes vides ont été découvertes dans le domicile de ce dernier.

Le CA a été libéré le dimanche matin, mais tout comme le président du bureau de vote, il sera présenté au procureur, ce lundi 18 mai 2020. Les agents de la police républicaine ont aussi arrêté des individus, qui distribuaient de l’argent à l’entrée des bureaux de vote pour pousser les votants à visiblement les choisir.

Suite à toutes ces fraudes enregistrées, Judicaël Biaou décide de mener le combat contre le vol de suffrages et la fraude électorale.

1 COMMENT

  1. D’après le témoignage du candidat de l’Union progressiste, Judicaël Biaou, au média « BWT », plusieurs fraudes ont été enregistrées. Celles-ci impliquent surtout le parti du bloc Républicaine, selon ses dires.
    Si c’est bien le cas, nous pensons que la justice doit faire son travail pour que cela n’amène pas un désordre dans le pays. Il faut que ces fraudeurs soient sanctionnés conformément aux textes en vigueur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here