Accueil Politique

Bénin : débat contradictoire avec le JRPR sur les réformes de Talon pour les étudiants

En réaction à un post sur les réseaux sociaux sollicitant d’eux un débat contradictoire sur les actions du gouvernement Talon en faveur du monde estudiantin, les étudiants membres du mouvement JRPR ont répondu favorablement.  

patrice-talon Les réformes du président Talon pour les étudiants au coeur d’un débat contradictoire?

Dans les jours à venir, l’on pourrait assister sur le campus d’Abomey-Calavi, première université publique du Bénin, un débat contradictoire entre les étudiants membres du mouvement Jeunes engagés de la Rupture pour le progrès et la république (JRPR) et d’autres, notamment Habib Ahandessi dit le « révolutionnaire ».

Au lendemain de la rencontre d’échanges organisée par le JRPR avec la communauté universitaire sur les réformes du régime du président Patrice Talon dans le monde estudiantin, Habib Ahandessi, dans un post sur les réseaux sociaux avait vertement critiqué l’option des étudiants membres du JRPR. « Le révolutionnaire » a dit avoir honte de ces étudiants qui, lors de leur sortie, ont annoncé que désormais ils soutiendront et ce, sans condition, les actions du président Talon. Habib Ahandessi dans son post avait également souhaité avoir un débat contradictoire avec ces étudiants membres du mouvement JRPR qu’il n’a pas nommément cités sur les actions du gouvernement actuel pour améliorer les conditions des étudiants.

LIRE AUSSI: 

A cette demande de débat contradictoire, les membres du mouvement JRPR ont répondu favorablement.  « Nous serons prêts pour un débat visant à éclairer les jeunes béninois en général et les étudiants en particulier. Nous espérons que ceux qui viendront nous suivre, auront l’esprit assez ouvert pour se faire une idée de toutes les mesures prises par le gouvernement au profit de la classe estudiantine », a confié un responsable du JRPR.    

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Banouto ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook