Accueil Politique

Bénin : Coup de Gueule de Léhady Soglo sur la situation de Boni Yayi

Bénin : Coup de Gueule de Léhady Soglo sur la situation de Boni Yayi | Benin Times
Bénin : Coup de Gueule de Léhady Soglo sur la situation de Boni Yayi

L’ancien maire de Cotonou s’est prononcé sur la situation de Boni Yayi, qui depuis les évènements du 1er et du 2 mai, est assigné à domicile selon les forces de l’opposition. Souffrant, l’ancien chef d’État n’a pas encore reçu l’autorisation d’aller se faire soigner dans l’hôpital de son choix. Une situation que déplore Léhady Soglo qui se lâche sur sa page (Facebook). Ci-dessous, sa publication.

Chers compatriotes !

L’inquiétude est grande aujourd’hui, aussi bien auprès des Béninois que de la communauté internationale quant à la santé de l’ancien Président de la République Boni YAYI. Il est inconcevable qu’il soit soumis à un blocus illégal et sauvage de son domicile sans aucune possibilité de visite et d’assistance de quelque nature que ce soit et en l’absence de toute décision de justice en la matière. Faudrait-il rappeler qu’aucun texte juridique de notre pays ne prescrit l’assignation à résidence, encore moins le refus du droit de visite et de soin. Même les personnes privées de liberté à l’issue d’une procédure judiciaire réglementaire bénéficient des dispositions constitutionnelles garantissant la sacralité de la vie humaine. 

Lire aussi  Enlèvement de touristes au Bénin: La France libère les deux touristes et perd deux soldats

L’inviolabilité du domicile privé est également garantie par nos textes. C’est donc au mépris de toutes ces dispositions constitutionnelles et légales que se poursuit l’isolement criminel du Président Boni YAYI, consacrant ainsi la dérive autocratique du régime de la rupture. Comment prendre au sérieux les offres de dialogue du Président de la République dans un tel contexte ? Tout démocrate doit exiger la levée du blocus sauvage imposé au président Boni YAYI à son propre domicile. Ceci lui permettra de bénéficier de soins appropriés à son état de santé jugé très préoccupant par son médecin et ses avocats. Précisons que le combat que mène le président Boni YAYI contre ses geôliers est un combat pour la liberté et les droits de l’homme. Son engagement ne saurait être assimilé à un conflit entre communautés, régions ou groupes ethniques.

Lire aussi  Passation de charges au ministère de l’intérieur : Placide Azandé s’en va, Toussaint Adjéhounou s’installe

Le désastre actuel ne reflète rien d’autre que la volonté manifeste de l’homme de la rupture, le Président Talon, d’avoir le contrôle total et exclusif de toutes les institutions du pays y compris le parlement dont il a nommé les 83 membres excluant ainsi les partis de l’opposition des dernières élections législatives largement boycottées par l’ensemble des Béninois sur toute l’étendue du territoire national. Le combat que mène le président Boni YAYI dépasse désormais sa propre personne. C’est le combat de l’ensemble de notre peuple attaché aux valeurs démocratiques. Je joins donc ma voix à toutes les autres qui réclament avec insistance la restauration de la démocratie béninoise issue de la Conférence nationale des forces vives de la nation de février 1990.

Vive la Renaissance du Bénin

Vive la démocratie

Vive la résistance

Vive le Bénin

Je vous remercie

Commentaires Facebook