Home Politique Bénin : candide Azannaï prédit une fin tragique pour le parti FCBE

Bénin : candide Azannaï prédit une fin tragique pour le parti FCBE

Bénin : candide Azannaï prédit une fin tragique pour le parti FCBE | Benin Times
benintimes-benin-candide-azannai-predit-une-fin-tragique-pour-le-parti-fcbe-01

Au vu des récents événements enregistrés au niveau du parti FCBE, Candide Azannaï prédit une fin moins honorable pour le FCBE. Selon lui, il faut être un jouisseur pour accepter raser le mur et aller à une élection avec ce certificat après avoir été contraint pendant 52 jours en résidence surveillée.

Les voix ne sont plus les mêmes au sein des forces de résistance au pouvoir du président Patrice Talon. Les derniers événements au niveau du parti FCBE mettent au grand jour les problèmes au sein de cette force.

Lire aussi  Bénin : la date de la passation de service de Nazaire Hounnonkpè connue

Ainsi, même la profession de foi des responsables du parti FCBE rendu publique dans un communiqué de réconciliation sur leur appartenance à la résistance ne change rien à la crise de confiance.

L’ancien ministre Candide Azannaï au cours de son conseil national qui a eu lieu le dimanche 12 janvier 2020, a donné son avis sur le supposer récépissé reçu par la formation politique de l’ancien chef de l’État.

Parlant de la supposée réconciliation des responsables du parti et à une éventuelle adhésion des autres forces de l’opposition pour les élections à venir, le président Candide Azannaï estime qu’on ne peut pas se réunir autour d’un objet de fraude qu’est le certificat de conformité.

Lire aussi  Léonce Houngbadji : « Critiquer l’action du gouvernement est devenu un délit »

Selon lui, il faut être un jouisseur ou un « bobo Diouf » pour accepter effacer l’ardoise et aller à une élection avec ce certificat. Ceci après avoir été contraint pendant 52 jours en résidence surveillée. Ensuite, il prévoit une fin peu honorable pour le parti de l’ancien président de la République.

Commentaires Facebook