Accueil Politique

Bénin : Boni YAYI sur des béquilles : un montage, selon les avocats de l’ex-président !

Bénin :  Boni YAYI sur des béquilles : un montage, selon les avocats de l’ex-président ! | Benin Times

Depuis quelques heures, des images montrant l’ancien chef d’Etat sur des béquilles et soutenu par deux hommes circulent sur les réseaux sociaux. Le but visé est de faire croire que la santé de Boni YAYI s’est dégradée.

Il n’en est rien selon ses avocats, qui évoquent la thèse d’une sordide manipulation à la faveur d’une conférence de presse organisée ce samedi 15 juin à Cotonou.

L’état de santé de l’ancien président du Bénin de 2006 à 2016 continue d’alimenter la polémique sur les réseaux sociaux. Visiblement, quelques esprits mal intentionnés ont voulu faire passer Boni YAYI pour un grabataire, un impotent pour justifier son refus d’être auditionné par le juge du 4e cabinet du Tribunal de première instance de Cotonou la semaine dernière. Pur montage, à en croire l’entourage de l’ex-chef d’Etat.

Lire aussi  Crise à la RB : Léhady Soglo appelle à la médiation des têtes couronnées d’Abomey-Calavi

Dans un point de presse tenue ce samedi 15 juin 2019, Maître Paul KATO-ATITA, un des avocats de Boni YAYI parle simplement d’une manipulation.

Il a laissé entendre devant des professionnels des médias que ” BONI n’a pas encore atteint ce niveau de dégradation de ses membres ».

Boni YAYI se porte aussi bien physiquement que moralement, selon les propos de Nicéphore SOGLO, l’ex-chef d’Etat béninois qui lui a rendu visite à son domicile il y a quelques jours.

Lire aussi  Législatives 2019: le bloc UDBN se prépare pour le terrain

Alors que Tchaourou, le fief du Président d’honneur des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), est le théâtre de scènes et d’actes de désobéissance civile, les voix s’élèvent pour appeler à un retour au calme. Et comme Boni YAYI se porte mieux, son appel pour inviter ses partisans à la retenue et au respect de l’état de droit est fortement attendu par le peuple béninois.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Pharaons ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook